Burkini: la grande mosquée de Lyon se félicite de l'arbitrage “exemplaire” du Conseil d'Etat

Le conseil d'Etat a suspendu l' arrêté anti-burkini pris par la commune de Villeneuve Loubet, une décision devant faire jurisprudence. La grande mosquée de Lyon appelle les musulmans "à être fiers de la France" au sujet "d'une décision de justice qui a vocation à servir de modèle"    

Par Philippe Bette

La grande mosquée de Lyon appelle les musulmans à être "fiers de la France" aprèsla suspension de l'arrêté anti-burkini d'une commune de la Côte d'Azur par le Conseil d'État vendredi.

"Cette décision de justice a symboliquement vocation à servir de modèle" - Kamel Kabtane -

"Les musulmans doivent être fiers de la France et de son État de droit", a réagi le recteur de la mosquée, Kamel Kabtane, dans un communiqué.
"A ceux qui affirment avec véhémence et non sans violence que +l'islam n'a aucune place en France, en Europe, en Occident+ (...), le Conseil d'État apporte un démenti cinglant", ajoute-t-il.

"L'islam a toute sa place dans la République et il a droit aujourd'hui au cadre juridique dans lequel s'exerce la liberté de conscience du musulman, qu'il prie dans cette mosquée ou qu'il se baigne dans la mer", insiste le recteur.

Vendredi, le Conseil d'État a suspendu l'arrêté anti-burkini pris par la commune de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes) soulignant avec insistance que toute interdiction de ces tenues de bain islamiques très couvrantes devait s'appuyer sur des "risques avérés" pour l'ordre public.Cette décision, de dernier recours, fera autorité pour toute la France.

Sur le même sujet

Les + Lus