Cambriolage mortel à Bonnefamille (Isère): le père et son fils libérés, deux cambrioleurs en garde à vue

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Placés en garde à vue après avoir tiré sur un homme qui cambriolait la maison familiale, un artisan de Bonnefamille et son fils ont été libérés. L'enquête ouverte pour "homicide volontaire" se poursuit, et celle pour "vol avec violence" a aussi avancé. Deux complices du cambrioleur se sont rendus.

Par Franck Grassaud

"La version de mon client a visiblement été confirmée par les éléments de l'enquête", explique Me Jean-Félix Luciani, l'avocat du tireur. Le sexagénaire qui a tué le cambrioleur d'un coup de fusil a été laissé libre, ce dimanche 5 juin à midi, tout comme son fils, âgé de 37 ans. Ce dernier avait notamment tiré dans les volets de ses parents pour faire fuir les malfaiteurs.

"Il a tiré parce qu'il a eu peur", souligne Me Luciani, précisant que son client était "totalement effondré par ce drame". "On n'a pas affaire à des cowboys", insite l'avocat.

Récit Yan Gonon
Bonnefamille (Isère): le cambriolage mortel

Le cambrioleur n'avait pu être ranimé par les pompiers. Une autopsie de son corps doit être pratiquée ce lundi matin.

   >>> Lire aussi - Un artisan de Bonnefamille abat un cambrioleur

Ils se rendent à la gendarmerie

Deux des complices du cambrioleur, âgés d'une vingtaine d'années et originaires des Minguettes à Vénissieux (Rhône), se sont rendus aux gendarmes ce dimanche après-midi. Ils ont été placés en garde à vue.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus