Cet article date de plus de 3 ans

Cantal : un ultra-trail à l’assaut des volcans et du Puy-Mary

C’est un événement majeur dans le département du Cantal : l’UTPMA. L’Ultra-trail du Puy Mary Aurillac a commencé le 16 juin à minuit. La 7e édition de cet évènement qui rassemble plus de 700 coureurs. Et c’est Jérôme Mirassou qui est arrivé en tête.
Jérôme Mirassou est arrivé en tête, en 13 heures deux minutes et 39 secondes, de l'ultra-trail du Puy-Mary Aurillac samedi 16 juin.
Jérôme Mirassou est arrivé en tête, en 13 heures deux minutes et 39 secondes, de l'ultra-trail du Puy-Mary Aurillac samedi 16 juin. © Aurore Trespeux
Malgré un terrain pas toujours favorable aux coureurs, les 700 engagés sont arrivés à bout de l’Ultra-trail du Puy-Mary Aurillac, samedi 16 juin. Et c’est Jérôme Mirassou qui est arrivé en tête, en 13 heures deux minutes et 39 secondes. Il a maintenu son avancée le long du parcours face à Gwenaël Langlois, le coureur de Haute-Savoie, qui est arrivé quelques minutes après lui. Ce dernier a salué le travail des bénévoles et a remercié les Aurillacois pour les encouragements. Le favori Ludovic Pommeret n’a pas pris le départ de l’Ultra-trail dans la nuit de vendredi à samedi.

Encore une fois, le Cantal a démontré qu’il était une terre de Trail. 105 km à parcourir au départ de la place des Carmes et après ce sont plus de 5 000 mètres de dénivelé positif. Un parcours à travers les monts et les vallées du Cantal attendait les 700 coureurs, notamment avec la montée vers le Plomb du Cantal (1855 m), une descente vers la station du Lioran, avant d’attaquer les crêtes du Cantal. Des sommets prestigieux offrant un panorama inoubliable pour les engagés. Les inscriptions ont été remplies en seulement 20 jours.

Prochain rendez-vous : le 15 juin 2019


Cette année l’utra-trail du Puy Mary proposait un défi supplémentaire, dont le nom peut en effrayer plus d’un : « la montée diabolique ». Il s’agissait d’une spéciale Arpon du Diable chronométrée pendant la course, sur 5 km et avec plus de 720 mètres de dénivelé positif. Une course qui n’intervient pas dans le classement final, mais fait l’objet d’un classement indépendant. L’épreuve s’adressait à tous les finishers de l’Ultra-trail.

Les organisateurs vont réitérer l’événement. La 8e édition est déjà datée pour le 15 juin 2019.

durée de la vidéo: 01 min 48
Cantal : un Ultra-trail à l’assaut des volcans et du Puy-Mary

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trail sport course à pied