Pour Noël, des jeux de société Made in Cantal s'invitent sous le sapin

Les jeux Made in Cantal Mekaröth et Patée Impériale sont disponibles à Aurillac et sur internet. / © L. Théodore / France 3 Auvergne
Les jeux Made in Cantal Mekaröth et Patée Impériale sont disponibles à Aurillac et sur internet. / © L. Théodore / France 3 Auvergne

A l'approche de Noël, Mekaröth et Pâtée Impériale ont le vent en poupe. Ces jeux de sociétés ont été imaginés par deux jeunes originaires du Cantal, qui souhaitent allier humour, stratégie et conscience écologique.

Par Solenne Barlot

À Aurillac, les jeux de société Made in Cantal attirent la clientèle. Vendus dans une grande surface aurillacoise dédiée aux jouets, Mekaröth, un jeu de plateau, et Pâtée Impériale, un jeu de cartes sorti en août dernier, se sont déjà écoulés à une centaine d'exemplaires. Pour Lionel Dupuy, gérant du magasin, si ces jeux sont appréciés pour leurs qualités, l'argument local fait la différence : " Ces jeux font travailler énormément les connaissances, la réflexion, la stratégie. On a aussi le coté local qu'on annonce à la fin. C'est un peu la cerise sur le gâteau, un acheteur du Cantal va se dire : "C'est top, je prends !" ".

Humour et stratégie

Ces jeux ont été imaginés par deux Cantaliens, originaires de Tournemire. Clémence Venel, graphiste et Olivier Broyart, illustrateur, misent sur l'humour et la stratégie pour conquérir les amateurs de jeux de société. Leur dernière création, Pâtée Impériale, a vu le jour au mois d'août grâce à une campagne de financement participatif. " Au départ on a une main, on choisit un courtisan de sa main, on le pose devant soi, on applique l'action indiquée qui va avoir des conséquences : pouvoir se débarrasser de certaines cartes, en voler à d'autres joueurs, en échanger. C'est un jeu assez dynamique, une manche dure environ dix minutes donc c'est un jeu vraiment nerveux", explique Clémence Venel.

Conscience écologique

Des jeux dynamiques et éthiques : dans Mekaröth, l'objectif est de ramasser un maximum de cristaux tout en détruisant la forêt. Un moyen détourné d'inviter le joueur à la réflexion, selon Olivier Broyart : "On ne se veut pas moralisateurs, donc on a pris le contrepied avec humour pour faire passer une idée". Les jeux sont imprimés en Europe et les créateurs portent une attention particulière à la provenance du carton utilisé. Les jeux sont vendus sur internet et dans le magasin de jouets d'Aurillac 15 et 25 euros pièce.

Sur le même sujet

Les + Lus