• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Présidentielle 2017 : Alain Calmette, député socialiste du Cantal, derrière Emmanuel Macron

Au soir du second tour de la Primaire de la gauche qui a vu la victoire de Benoit Hamon, le député socialiste du Cantal Alain Calmette (à gauche) a annoncé qu'il se rangeait derrière Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017. / © Thierry Zoccolan / AFP
Au soir du second tour de la Primaire de la gauche qui a vu la victoire de Benoit Hamon, le député socialiste du Cantal Alain Calmette (à gauche) a annoncé qu'il se rangeait derrière Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017. / © Thierry Zoccolan / AFP

Après la victoire de Benoit Hamon dans la Primaire de la gauche, remportée avec plus de 58% des suffrages face à Manuel Valls, un des soutiens de l'ancien Premier ministre, le député PS du Cantal Alain Calmette, a annoncé dès dimanche soir rejoindre Emmanuel Macron.

Par Stéphane Moccozet

Alors que le maire socialiste de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, n'a attendu que quelques minutes après l'annonce de la victoire de Benoit Hamon pour lui apporter son soutien dans l'élection présidentielle, un autre Vallsiste a choisi une trajectoire différente après avoir pris connaissance du résultat de la Primaire de la gauche.

Ainsi, Alain Calmette, ancien maire d'Aurillac mais toujours député socialiste du Cantal a déclaré sur sa page Facebook qu'il rejoignait Emmanuel Macron. "Impossible pour moi, sauf à renier les convictions qui m'animent depuis tant d'années en faveur d'une gauche réformiste, responsable, crédible, qui affronte le réel, de soutenir un projet certes sympathique mais irréaliste", écrit-il. Celui qui se définit comme un "Macrono-vallsiste" ne peut se résoudre à "répondre favorablement à l'appel au rassemblement de celui qui a sapé de l'intérieur le quinquennat de François Hollande, de celui qui n'a eu de cesse d'organiser la division de la majorité parlementaire", ajoute-t-il. "Pour moi qui ai vécu de près la stratégie de destruction systématique des frondeurs, soutenir le plus emblématique d'entre eux est au-dessus de mes forces", dit encore Alain Calmette.

En conclusion, le député socialiste du Cantal assure que son engagement derrière Emmanuel Macron se traduira par un dévouement actif dans la campagne de celui-ci, tant au plan local que national.

 

Sur le même sujet

Rencontre avec le Père Fréchet avant le Noël de l'an 2000

Les + Lus