• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le Cantal placé au niveau maximum du plan sécheresse

Dans le Cantal, suite à un arrêté du mercredi 11 septembre, tous les usages de l'eau sont interdits dès lors qu'elle est prélevée dans le milieu naturel. / © PASCAL GUYOT / AFP
Dans le Cantal, suite à un arrêté du mercredi 11 septembre, tous les usages de l'eau sont interdits dès lors qu'elle est prélevée dans le milieu naturel. / © PASCAL GUYOT / AFP

Mercredi 11 septembre, la préfecture du Cantal a placé le département au niveau maximum du plan sécheresse. Les usages de l’eau sont strictement réglementés.
 

Par Catherine Lopes

La préfecture du Cantal a placé pour la première fois mercredi 11 septembre l’ensemble du département au niveau maximum du plan sécheresse. Elle explique cette situation dans un communiqué : « Compte tenu de la situation de sécheresse prononcée, du déficit pluviométrique marqué, du faible niveau des réserves en eau superficielles et souterraines et de la tendance à la baisse du débit des cours d’eau, le secrétaire général de la préfecture a pris un nouvel arrêté ». Ainsi le niveau 3 « crise » du plan sécheresse est activé.

Les usages de l'eau réglementés 

Par conséquent, tous les usages de l’eau sont interdits dès lors qu’elle est prélevée dans le milieu naturel (réseaux d’alimentation publics ou privés, cours d’eau quel qu’il soit, sources, plans d’eau non collinaires, puits et forages).
Deux exceptions s’appliquent :
- des usages basés sur les réserves d’eau faites hors période de sécheresse délimitée par l’entrée en vigueur de l’arrêté de restriction des usages
- des usages répondant aux exigences de santé, de salubrité publique, de la sécurité publique et de l’alimentation en eau potable destinée à la consommation humaine et animale.
Ces mesures sont valables jusqu’au 30 octobre 2019 inclus, et sont susceptibles d’être modifiées en fonction de l’évolution de la situation. L’intégralité de l’arrêté est accessible en ligne.

Sur le même sujet

Enquêtes de Région : Agriculture, qu'allaient-ils faire dans ce métier galère ?

Les + Lus