• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

23ème édition du festival Léz’arts de la Rue à Marcolès dans le Cantal.

La compagnie "Dis bonjour à la dame" revient à Marcolès pour faire découvrir ses spectacles Frigo 1 et Frigo 2. / © Claude Bernard
La compagnie "Dis bonjour à la dame" revient à Marcolès pour faire découvrir ses spectacles Frigo 1 et Frigo 2. / © Claude Bernard

Tous les 15 août, la cité médiévale de Marcolès accueille Léz'arts de la rue, un rendez-vous consacré au spectacle vivant dans la commune. Un évènement qui en un jour rassemble des milliers de spectateurs. Pour cette 23ème édition, 13 compagnies étaient programmées.

Par Aurélie Albert

Une scène à ciel ouvert, avec notamment la compagnie « Dis bonjour à la dame ». Parce que cette année, Lez’arts de la Rue ont choisi de mettre à l’honneur les clowns.
Déjà venue en résidence dans la petite commune du Cantal au mois d’avril 2017, le clown au nez noir revient présenter son nouveau spectacle.

Dans son premier opus, la compagnie tourne en dérision son spectacle et provoque le public. Les spectateurs se prennent au jeu du clown à l’humour corrosif.
Dans son deuxième opus, il y a quelque chose de poétique dans le projet du clown qui est de décoller. Harnacher à son fidèle acolyte, son réfrigérateur transformé en fusée.
« C’est un spectacle que l’on dit poétiquement incorrect, explique Nicolas Ferré, compagnie Dis bonjour à la dame. Ça veut dire qu’il est incorrect tout en poésie avec une forme de douceur et de provocation comme peut l’être un grand enfant des fois. C’est un spectacle que l’on a joué 500 fois, depuis 2009 un peu partout en France et en Europe ». Le clown devient provocateur et improvisateur de rue.

13 compagnies étaient au programme de cette 23ème édition des Lez'arts de la rue de Marcolès. Une programmation qui également a accueilli les jurassiens de Théatre Group pour "Départ Arrêté, les rois du rallye", en avant-première du festival d'Aurillac.

Lez’arts de la Rue à Marcolès dans le Cantal, début des festivités
C’est la 23e édition rendez-vous consacrée aux spectacles vivants dans la commune. Un rendez-vous devenu incontournable et qui donne le LA au Festival de rue d’Aurillac. 13 compagnies sont accueillies. Intervenant : Nicolas Ferré, Compagnie dis bonjour à la dame - Reportage : Claude Bernard, Lydie Ribes et Didier Robert

 

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus