Cet article date de plus de 3 ans

L’octogénaire disparu dans le Cantal retrouvé sain et sauf

La gendarmerie du Cantal a annoncé, dimanche 18 juin, avoir retrouvé sain et sauf l’octogénaire qui avait disparu la veille dans le Cantal.
Ayant fait une chute dans un endroit escarpé, l'octogénaire a dû être hélitreuillé par l’hélicoptère de la gendarmerie d’Egletons. Légèrement blessé à l’épaule, il a été évacué vers l’hôpital de Mauriac pour subir des  examens de contrôle.
Ayant fait une chute dans un endroit escarpé, l'octogénaire a dû être hélitreuillé par l’hélicoptère de la gendarmerie d’Egletons. Légèrement blessé à l’épaule, il a été évacué vers l’hôpital de Mauriac pour subir des examens de contrôle. © FRED TANNEAU / AFP
Les recherches auront duré moins de 24 heures. Les gendarmes du Cantal, aidés d’une douzaine de bénévoles de la protection civile, ont retrouvé l’homme de 81 ans qui avait disparu dans le secteur de Salers.
C’est à une trentaine de mètres du lieu de sa disparition que l’octogénaire a été retrouvé, vers 10H45. Ayant fait une chute dans un endroit escarpé, il a dû être hélitreuillé par l’hélicoptère de la gendarmerie d’Egletons. Légèrement blessé à l’épaule, il a été évacué vers l’hôpital de Mauriac pour subir des examens de contrôle.

Samedi, vers 14 heures, l’alerte avait été lancée après la disparition de l’octogénaire de la maison de retraite. Atteint de la maladie d’Alzheimer, l’homme résidait à l’EPHAD de Lizet. La gendarmerie avait lancé un appel à témoin dans le cadre d’une enquête pour une disparition inquiétante.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers