Cet article date de plus de 4 ans

Législatives 2017. 2ème circonscription du Cantal, le maire de Saint-Flour éliminé du 2nd tour

Dans la 2ème circonscription du Cantal, Jean-Yves Bony  arrive en tête (31,95%). deux candidats se revendiquaient de la majorité présidentielle. Patricia Rochès (REM) est qualifiée pour le 2nd tour (23,60%) tandis que le maire de Saint-Flour Pierre Jarlier est éliminé.
Jean-Yves Bony (Les Républicains) est arrivé en tête dans la 2ème circonscription du Cantal avec 31,95% des suffrages exprimés devant Patricia Rochès (REM) avec 23,60%.
Jean-Yves Bony (Les Républicains) est arrivé en tête dans la 2ème circonscription du Cantal avec 31,95% des suffrages exprimés devant Patricia Rochès (REM) avec 23,60%.
Dans la 2ème circonscription du Cantal, c’est le candidat Les Républicains, Jean-Yves Bony qui arrive en tête avec 31,95 % des suffrages exprimés. Dans cette circonscription, deux candidats se revendiquaient de la majorité présidentielle : Patricia Rochès, un temps investie officiellement  par le parti fondé par Emmanuel Macron et Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour. Au soir du 1er tour, les électeurs ont décidé de placer Patricia Rochès (23,60 %) devant Pierre Jarlier (21.08%) qui n’obtient pas les 12,5% des inscrits pour pouvoir se maintenir au 2nd tour.

Dans sa ville, l’ex-sénateur Pierre Jarlier (DVD) arrive largement en tête avec 39,05% des suffrages exprimés devant Patricia Rochès (25,79%). Le candidat Les Républicains obtient 15,33% des suffrages exprimés.

Pierre Jarlier a fait comprendre qu'il ne donnera aucune consigne de vote en faveur de la candidate de la Majorité présidentielle: "Je ne veux pas être l’arbitre d’un match qui ne me concerne pas" a-t-il déclaré au soir du 1er tour.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections