Carrefour : la liste des magasins ex-DIA appelés à fermer en Auvergne-Rhône-Alpes

Un total de 227 magasins Carrefour (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n'ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été. EN Auvergne-Rhône-Alpes, 36 commerces sont concernés. / © THOMAS SAMSON / AFP
Un total de 227 magasins Carrefour (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n'ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été. EN Auvergne-Rhône-Alpes, 36 commerces sont concernés. / © THOMAS SAMSON / AFP

Un total de 227 magasins Carrefour (anciennement Dia), sur les 273 que le géant de la distribution souhaite céder, n'ont pas trouvé de repreneur et sont appelés à fermer cet été. En Auvergne-Rhône-Alpes, 36 commerces sont concernés.

Par K.T. avec AFP

Même si le chiffre peut encore évoluer à la marge, la majorité des magasins Carrefour (anciennement Dia) fermeront cet été faute de repreneur. Ce sont ainsi 227 magasins sur 273 qui devraient baisser le rideau. Nos confrères de Midi Libre ont publié la liste des commerces amenés à disparaître. En Auvergne-Rhône-Alpes, on en compte 36.

Liste des commerces appelés à disparaître en Auvergne-Rhône-Alpes :


Bonneville
Bourg-en-Bresse Kennedy
Bourg-Saint-Maurice
Chanas
Charvieu-Chavagneux
Clermont-Ferrand Pourchon
Chanas,
Firminy
Givors
Jassans Riottier
La Bresse
La Ricamarie
La Talaudière
La Verpillière
Livron-sur-Drôme
Lyon Bloch
Mably, Morestel
Morestel
Moulins
Oyonnax
Pierre-Bénite
Pontcharra
Riom,
Romagnat
Saint-Pourcain-sur-Sioule
Saint-Vallier
Scionzier
Seynod
Thonon-les-Bains
Tigneu
Villeurbanne Hyppolite-Khan
Villeurbanne Jean-Voillot
Veauche
Voiron
Aubenas
Privas

"On en est à 227 fermetures, il y a eu peu d'offres de reprises du fait du manque d'attractivité de ces magasins", a expliqué une porte-parole du groupe à l'AFP. Le groupe a reçu à ce jour 23 offres fermes et 22 intentions d'achat pour ces magasins. Ainsi 45 magasins seulement pourraient continuer leur activité sur 273 au total.
Le groupe a rappelé avoir signé en avril avec les syndicats un plan de sauvegarde de l'emploi pour l'ensemble des 2.100 salariés concernés et avoir désormais comme objectif de reclasser l'ensemble des employés, contre la moitié initialement.

Confronté à une perte de vitesse, le géant de la distribution a annoncé en janvier une restructuration de ses activités passant par un virage vers le commerce en ligne et le bio. Il a lancé un plan de départs volontaires dans ses sièges en France et un projet de cession ou fermeture de 273 ex-magasins Dia.
Carrefour a fait savoir que les salariés de ces magasins recevront chacun trois offres d'emploi en local, dont une externe, dans le cadre de ce reclassement. "76 salariés ont été reclassés et l'examen de 240 dossiers de candidature est en cours", a précisé la porte-parole du groupe.

Sur le même sujet

Dans l'Allier, un ancien policier crée un refuge pour les ânes

Les + Lus