• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une centaine de manifestants devant la mairie à Grenoble en marge du Conseil municipal

La mairie de Grenoble, photo d'illustration. / © Google Street View
La mairie de Grenoble, photo d'illustration. / © Google Street View

Hier lundi 26 septembre, plus de 100 personnes ont manifesté devant la mairie de Grenoble. Un mur de livres a été érigé pour protester contre la fermeture de trois bibliothèques. La police est intervenue pour repousser les manifestants qui tapaient sur les vitres. 

Par France 3 Alpes

Hier vers 18 heures, une centaine de personnes a manifesté devant la mairie de Grenoble, alors que se tenait le Conseil municipal. Un mur de livres a été érigé sur le parvis pour protester contre la fermeture de trois bibliothèques grenobloises.

Parmi les manifestants, des bibliothécaires, des syndicats (Sud, CGT et FO), des habitants, des associations de quartier...

Un cordon de sécurité a été déployé. Les manifestants tapaient sur les vitres de l'établissement, menaçant de les briser.

La police nationale est intervenue sur réquisition de la ville de Grenoble pour les repousser. D'après nos confrères de France Bleu Isère, certains auraient été gazés par des bombes lacrymogènes. 

Tout était revenu à la normale à 19 heures. 

Les bibliothèques à la fermeture confirmée sont Premol et Hauquelin, celle d'Alliance a été également évoquée. Ces mesures concernerait 13 postes supprimés à l'horizon 2018. 

Parmi les mesures annoncées pendant le Conseil municipal, le vote sur les stationnements et la baisse de subventions de la ville au CCAS de 2 millions d'euros. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus