Ces actualités qui ont marqué l'année 2017 en Auvergne-Rhône-Alpes

Pour ce dernier jour de l'année 2017, nous vous proposons de revenir sur les faits d'actualité qui ont marqué la région Auvergne-Rhône-Alpes cette année, et ont suscité un intérêt particulier du public sur nos supports de diffusion.

Retenez les faits qui ont marqué l'actualité dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2017, avec notre rédaction.
Retenez les faits qui ont marqué l'actualité dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2017, avec notre rédaction. © MaxPPP / Bruno Levesque
Nous vous proposons de revenir sur les trois actualités qui ont marqué l'année, à retenir avant de nous tourner vers 2018 :


1/ 2017 : année politique... Aussi dans la région

Emmanuel Macron en meeting pendant la campagne présidentielle 2017.
Emmanuel Macron en meeting pendant la campagne présidentielle 2017. © MaxPPP / Thomas Padilla


2017, une année électorale, dans la région comme partout en France. Et une année marquée par un bouleversement du paysage politique, dans la région aussi.

Jusqu'au mois de mai, les campagnes des présidentielles et des législatives françaises ont intensément marqué l'actualité. Et de nombreux pronostics ont finalement été déjoués.

Lors des présidentielles, Lyon se distingue de la moyenne nationale, par un vote massif en faveur du candidat Macron, qui obtient 84.11% des suffrages face à la candidate Marine Le Pen.

Plus particulièrement en région, les élections législatives ont reflété la poussée exceptionnelle d'un parti apparu en quelques mois, La République En Marche, qui a submergé les candidats des partis traditionnels. Des personnalités pourtant réputées solides, comme Najat Vallaud Belkacem à Villeurbanne (PS), ou Philippe Cochet, dans le Rhône (LR), sont emportés par la vague au profit de candidats presqu'inconnus, arborant l'étiquette LREM.    

A la suite d'une campagne présidentielle pour le moins mouvementée, et de l'élection d'Emmanuel Macron, sur les 64 nouveaux députés élus dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 35 sont issus de LREM ou 5 du MODEM.



2/ Disparition de Maëlys : une affaire aux multiples rebondissements

Maëlys de Araujo, âgée de 9 ans, disparaît subitement le dimanche 27 août 2017, vers 3h du matin, alors qu'elle assistait à un mariage dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, dans le nord de l'Isère, avec sa famille. 

C'est le début d'une longue suite d'espoirs déçus, d'indices concordants mais non concluants, et de confrontations sans résultats, qui conduisent sur la piste du principal suspect : Nordahl Lelandais, un invité présent à la réception, contre qui les indices s'accumulent, semaines après semaines.

Confondu par une trace ADN de l'enfant dans sa voiture, puis par une image de vidéosurveillance suspecte, le suspect clame pourtant invariablement son innocence. Et Maëlys reste introuvable.

La longue enquête aboutit à la mise en examen de Nordahl Lelandais, pour "meurtre précédé d'un autre crime", le 30 novembre.

Nouveau rebondissement en cette fin d'année : des soupçons contre lui apparaissent dans d’autres affaires de disparitions non résolues, comme celle de Kévin Fauvel, ou encore d'Ahmed Hamadou, qui ont croisés la route du suspect au moment de leur disparition, en 2012.

Une enquête hors norme, suivie avec un intérêt particulier, autant en Isère que dans toute la France, d'autant que l'affaire se révèle au compte-goutte, et n'en finit plus de s'épaissir. 




3/ La reconstruction de Marin : une émotion populaire 


En 2017, la mobilisation autour de Marin n'a pas cessé de s'amplifier tout au long de l'année 2017. L'histoire de ce jeune homme a ému bien au-delà de la région.

Alors qu'il intervenait pour porter secours à un couple chahuté par des jeunes dans le quartier de la Part Dieu à Lyon, le 11 novembre 2016, Marin est violemment frappé à la tête. Après avoir été plongé dans le coma, son pronostic vital sera engagé pendant plusieurs semaines.

Mais Marin se réveille. Et petit à petit, le jeune homme se reconstruit. Doucement, il fait face à de nombreuses épreuves, et à de lourdes séquelles physiques et neurologiques qu'il doit surmonter. 

Sur les réseaux sociaux, les messages de soutiens affluent. Une association, des concerts de soutien et des campagnes de dons sont mis en place, ainsi qu'un site internet et une page Facebook de soutien à Marin, qui réunit désormais près de 200 000 personnes.

Sur notre site internet, les articles et reportages évoquant Marin, son histoire et sa reconstruction, sont suivis ou partagés des dizaines de milliers de fois, et l'émotion suscitée par cette affaire dépasse désormais largement les frontières de la région Auvergne-Rhône-Alpes.





Nous avons retenu ces faits et évènements parce qu'ils ont marqué l'actualité dans votre région cette année, eu égard à leurs particularités, et à l'intérêt qu'ils ont suscités auprès de notre public.

Et en attendant 2018, nous faisons le voeux d'une actualité heureuse !





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région auvergne-rhône-alpes société social faits divers politique