Chaleur. Vague de pollution dans le Nord Isère

La situation vendredi 26 août / © Air Rhône Alpes
La situation vendredi 26 août / © Air Rhône Alpes

La chaleur contribue à générer des épisodes de pollution à l'ozone, notamment dans le Nord Isère, conduisant les autorités à recommander plus encore la prudence aux populations les plus vulnérables (malades, enfants, personnes âgées...).

Par Franck Grassaud

Le niveau dit "d'information", premier stade reconnu d'un épisode de pollution, a été déclenché, ce vendredi 26 août, dans le Nord Isère. Depuis trois jours, la qualité de l'air n'a cessé de se dégrader. Si, selon Air Rhône-Alpes, elle est médiocre sur l'ensemble de la région, les niveaux d'ozone sont relativement élevés autour de l'agglomération lyonnaise, d'où cette alerte lancée dans un secteur tout proche, à Vienne entre autres. 
 
Il y est vivement recommandé aux usagers de la route de laisser la voiture pour préférer les transports en commun, le covoiturage. Les entreprises sont invités à faciliter le télétravail. Globalement, la conduite agressive, l'usage de la climatisation sont déconseillés car polluants. 

Mais ce seuil "d'information" n'oblige personne à rien, il fait seulement appel à la conscience citoyenne. 

L'installation de conditions anticycloniques estivales en cette fin août ne fait guère penser à une amélioration avant lundi. 

Sur le même sujet

Les + Lus