Le chef Daniel Kawka “ose” Ravel à la Chaise-Dieu

Interview de Daniel Kawka, chef de l'Orchestre OSE! juste avant la représentation du Concerto en Sol de Ravel à la Chaise-Dieu

Avec l'orchestre Ose! qu'il a créé en 2013 et le pianiste Vincent Larderet, le chef Daniel kawka est venu dirigé le Concerto en Sol de Ravel au sein de l'Abbatiale. Rien de sacré certes, mais un moment sacrément jouissif!

Par Richard Beaune

"Jouissif", c'est le mot qu'a employé Daniel Kawka pour décrire le plaisir que procure Ravel, autant à celui qui l'interprète qu'à celui qui l'écoute. Hier dans l'Abbatiale Saint-Robert, une semaine de festival dans les pattes, on se demande si notre capacité à s'émouvoir est encore intacte. Mais dès que le premier mouvement du Concerto en Sol pour Piano et Orchestre de Ravel se met à virevolter dans l'église, on est saisi. Ce concerto, qui fait l'objet d'un disque, Daniel Kawka comme l'un des plus grands concertos du répertoire.

"Ravel l'a écrit en 1930, au moment où il triomphe aux Etats-Unis, nous explique-t-il, en tant que compositeur et chef d'orchestre. C'est un concerto qui a une particularité puisqu'il fait de magnifiques clins d'œil au jazz, au néoclassicisme aussi, ce n'est pas une écriture très complexe et c'est tout Ravel: c'est enchanteur, c'est féérique, c'est extrêmement mélodique, très expressif dans le deuxième mouvement. Il convoque le Jazz dans le premier et dans le troisième mouvement, c'est un véritable feu d'artifice! C'est quatre minutes d'un tempo échevelé, d'une vitesse foudroyante et un jeu très connecté entre les bois et le piano."

Pour ce chef, Ravel a une particularité, c'est que "dès qu'il écrit une ligne mélodique, dit-il, on la retient." Et c'est vrai que toute l'œuvre du musicien nous semble familière, même à celui qui l'écoute pour la première fois. En tout cas hier dans l'Abbatiale, les mélodies du compositeur ont sans doute beaucoup parlé aux spectateurs car l'Orchestre Ose! et Vincent Larderet ont été largement salué. 

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus