• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le courrier bientôt distribué par drone en montagne ?

Le 14 décembre 2016, Amazon procédait à sa première livraison de colis par drone en Angleterre. / © HO / amazon / AFP
Le 14 décembre 2016, Amazon procédait à sa première livraison de colis par drone en Angleterre. / © HO / amazon / AFP

Pour la première fois, la Poste lance une "ligne commerciale régulière" de livraison de colis par un drone dans le Var. L'objectif: accéder aux zones difficiles d'accès comme la montagne. 

Par AFP

La Poste a été autorisée par la direction générale de l'aviation civile (DGAC) à livrer des colis par drone une fois par semaine sur un couloir aérien délimité de 15 kilomètres dans le Var (sud-est de la France), a annoncé l'entreprise publique mercredi 14 décembre 2016.

Cette initiative est menée par sa filiale DPDgroup après deux ans de tests.

Le drone décollera d'un relais-colis situé à Saint-Maximin-La-Sainte-Baume avec un paquet à son bord, parcourra 15 kilomètres selon des paramètres préenregistrés et atterrira dans une sorte de panier à Pourrières, tout près d'une pépinière d'entreprises isolée regroupant une douzaine de start-up.

Le drone restera piloté par un opérateur agréé par la DGAC.

La livraison par ce nouveau mode de transports suscite un véritable engouement actuellement.


Accéder aux zones difficiles d'accès 


Aux Etats-Unis, la première livraison par un drone a été effectuée en juillet par un magasin de proximité "7-Eleven" qui avait acheminé par ce biais un sandwich au poulet, un café et un beignet dans la région de Reno (Nevada).

Amazon a indiqué de son côté mercredi avoir réalisé sa première livraison par drone à un particulier en Grande-Bretagne le 7 décembre.

Mais c'est la première fois au monde, selon La Poste, qu'est lancée une "ligne commerciale régulière".

Cette initiative est "une nouvelle manière de répondre à la problématique du dernier kilomètre, notamment pour accéder aux zones difficiles d'accès", en montagne, sur les îles ou en zones rurales, estime le groupe public.

DPDgroup a commencé à tester ce drone en juin 2014, en partenariat avec l'entreprise varoise Atechsys.

"Après de nombreux tests et plus de 600 heures de vols, le drone de DPDgroup a démontré, en septembre 2015, sa capacité de vol en autonomie complète en transportant un  colis de 1,5 kilo sur une distance de 14 kilomètres", souligne La Poste.

Le drone peut au total parcourir jusqu'à 20 kilomètres et porter jusqu'à 3 kilos, à une vitesse de croisière de 30 km/h. Et en cas de problème en vol, un parachute autonome peut se déclencher automatiquement.

Sur le même sujet

Beaulieu (Ardèche) : comment détermine-t-on la date des vendanges ?

Les + Lus