Affaire Maëlys : le récit du 14 février, le jour de l'aveu de Nordahl Lelandais

Les gendarmes bloquent les routes d'accès près de Saint-Franc, en Savoie, le 14 février 2018, où des fouilles sont en cours dans une forêt pour retrouver la petite Maëlys, disparue lors d'un mariage à la fin du mois d'août 2017 / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Les gendarmes bloquent les routes d'accès près de Saint-Franc, en Savoie, le 14 février 2018, où des fouilles sont en cours dans une forêt pour retrouver la petite Maëlys, disparue lors d'un mariage à la fin du mois d'août 2017 / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a été entendu mercredi à sa demande par les magistrats et conduit pour la première fois sur les lieux où pourrait se trouver le corps de la petite Maëlys, où des fouilles étaient menées par les gendarmes. En direct, les derniers déroulements de l'affaire.

Par CS (avec AFP)

L'ESSENTIEL DE CE 14 FEVRIER
  • Nordahl Lelandais, soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys, est conduit sur plusieurs lieux clés de l'enquête
  • Une trace de sang de la fillette a été retrouvé dans le coffre de la voiture du suspect
  • Des fouilles sont menées par les gendarmes dans les gorges de Chailles
  • L'unique suspect "coopère" à la recherche du corps de la fillette
18H00 : "Ce soir, les parents de Maëlys savent que leur fille est morte", a indiqué le procureur de Grenoble lors de sa conférence de presse.


17H00 : Le procureur de Grenoble M. Coquillat tiendra une conférence de presse à 18H00 au Pont-de-Beauvoisin. Suivez-la en direct sur notre live.


16H07 : Une trace de sang de la fillette a été découverte dans le coffre de la voiture de Nordahl Lelandais, malgré le nettoyage de plusieurs heures qu'il a réalisé dans son véhicule.

15H45 : Le suspect évoquerait "la thèse de l'accident" et aurait "changé de stratégie de défense" devant les juges, selon Le Parisien. 

15H34 : Selon nos confrères du Dauphiné Libéré, Nordahl Lelandais serait passé aux aveux. Il aurait indiqué où le crime se serait passé : dans un champ en contrebas du domicile familial.

14H53 : Nordahl Lelandais "coopère" à la recherche du corps de Maëlys avec les magistrats instructeurs. Une vingtaine d'experts de la gendarmerie sont également sur place ainsi que le laboratoire mobile de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) pour une éventuelle identification du corps.

© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP

14H42 : Selon le quotidien Le Parisien, Nordahl Lelandais aurait indiqué l'endroit où "il se souvient avoir déposé le corps de la petite fille". Les autorités sont en train de fouiller "un replat sur la commune de Saint-Franc" en Savoie.




14H38 : Nordahl Lelandais a décidé de parler aux enquêteurs, après avoir été confronté à l'existence de traces de sang retrouvées dans sa voiture, indique franceinfo

13H28 : Lelandais a rencontré les magistrats à sa demande.
 

© Facebook
© Facebook


13H02 : Jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble, tiendra une conférence de presse dans l'après-midi, a annoncé l'officier communication de la gendarmerie. Le convoi de 7 à 8 véhicules de gendarmerie, dont celui de l'identification criminelle, est aperçu se dirigeant en direction des Echelles (Savoie) et du lac d'Aiguebelette, déjà sondé à plusieurs reprises à l'automne.
 


Dans la matinée, il est entendu par les juges d'instruction au palais de justice de Grenoble. Puis il est conduit pour la première fois au Pont-de-Beauvoisin, lieu de la disparition de la petite fille. Il est amené d'abord à la gendarmerie, où il est resté une heure, accompagné de M. Coquillat, du procureur adjoint de Grenoble, des juges d'instruction et de son avocat Me Alain Jakubowicz.

7H45 : Nordahl Lelandais est extrait de sa cellule dans la prison de Saint-Quentin-Fallavier, pour se rendre au palais de justice de Grenoble.

 

© Philippe Desmazes - AFP.
© Philippe Desmazes - AFP.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus