En direct Justice

Revoir notre direct du 1er jour du procès de l'archevêque de Lyon devant le tribunal correctionnel

Le cardinal Barbarin comparaît à partir de lundi aux côtés de cinq anciens responsables du diocèse devant le tribunal correctionnel de Lyon. Parmi eux, l'archevêque d'Auch, Mgr Maurice Gardès et Mgr Thierry Brac de la Perrière, devenu entre-temps évêque de Nevers. ils doivent répondre de "non dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs". L'affaire a été classée sans suite par le parquet de Lyon le 1er août 2016. Mais les victimes du Père Preynat, un prêtre accusé d'avoir abusé 60 à 70 enfants dans les années 1990, ont décidé de passer outre. Ils ont engagé une procédure de citation directe devant la justice pour dénoncer les silences de l'Eglise dans cette affaire.

11:04

LES DERNIÈRES INFOS - Mis à jour le 07/01/2019 à 18:49

    Fin de l’audience :le cardinal Barbarin a été entendu pendant deux heures et demie

    L’audience reprendra mardi 8 janvier à 09h30 avec l’audition de Régine Maire ancienne conseillère du diocèse de Lyon.

    La présidente lit un courrier édifiant de la famille Deveaux

    Adressé au prédécesseur de Philippe Barbarin un courrier édifiant, rédigé par les parents de la famille Deveaux dont un des fils a été victime présumée du Père Preynat décrit clairement les actes de pédophilie au sein de la paroisse Saint Luc à Sainte Foy-lès-Lyon. 
    Le document est daté du 25 février 1991, et a été retrouvé sur le bureau du Cardinal Barbarin en 2016. 

    “La vérité vous rendra libre. ”

    Philippe Barbarin cite le Christ pour justifier qu’il n’a pas cherché à protéger l’Eglise

    Le procureur ne pose aucune question au Cardinal Barbarin

    Le cardinal Barbarin revient sur sa demande de pardon en novembre 2016

    «  Il faut que l’Eglise porte ses fautes mais je ne me sens pas responsable de ce que quelqu’un a fait quinze ans avant mon arrivée. » Le 16 novembre 2016 il avait présenté ses excuses et reconnu des erreurs de gouvernances à la cathédrale de Fourvière à Lyon. 

    Cardinal Barbarin demande pardon - novembre 2016

    Obéir à Rome : la ligne de défense de Philippe Barbarin

    «J’ai suivi, je le répète,les instructions qui m’ont été données». Depuis le début de son audition, le Primat des Gaules affirme et répète son respect de la loi canonique et des instructions fixées par le Vatican. 
    Le fait que le Père Preynat soit resté au contact d’enfants entre le 26 juin 2015 et le 1er Septembre 2015 se justifie selon lui  par l’injonction de Rome de l’écarter à la fin de son mandat sans faire de scandale. Il reconnaît : «Pour éviter le scandale je n’ai pas interrompu ses missions abruptement en février 2015". 

    Le cardinal Barbarin à la barre depuis deux heures

    Philippe Barbarin répond aux questions des avocats des plaignants. Il répète avoir attendu les instructions de Rome sans juger qu’il était de sa responsabilité de porter plainte. 

    Procès Barbarin J1 : Ph Barbarin sort lors de la suspension d'audience
    Alexandra Marie

    “Je lui reconnais un certains courage et une certaine sincérité même si beaucoup de questions restent sans réponse. ”

    Alexandre Hezez co-fondateur de la parole libérée à propos de Philippe Barbarin

    Suspension d'audience

    “J’ai essayé de vous expliquer comment je me suis comporté. Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu d’erreur mais je ne vois pas de quoi je suis coupable. ”

    Philippe Barbarin

    Fin des questions de la présidente au Cardinal Barbarin

    “Je connais un jeune homme qui a connu le Père Preynat. Il n’a que des remerciements à lui faire. On ne peut jamais savoir si quelqu’un va recommencer. ”

    Philippe Barbarin

    Le tribunal aborde la formation du cardinal sur les questions de pédophilie

    Philippe Barbarin décrit les formations des prêtes et les actions de lutte contre les agressions sexuelles sur mineurs. «Nous savons que c’est un grand fléau».

    “«J’ai fait ce qu’on m’a dit pour éviter le scandale. Mais je n’y suis pour rien» ”

    Cardinal Philippe Barbarin

    «J’ai fait ce que Rome m’a demandé»

    Les débats se concentrent sur la durée d’intervention du cardinal Barbarin pour écarter le Père Preynat de ses fonctions pastorales. 

     

    Le cardinal Barbarin répond aux questions et écarte toute responsabilité

    Philippe Barbarin revient sur ses décisions et notamment celle de ne pas suspendre immédiatement le Père Preynat. 
    « Je lui ai demandé, est-ce que depuis 1990 il y a le moindre enfant qui a été abusé ? Le Père Preynat a répondu : «  non je vous le jure » . Il a été maintenu dans ses fonctions de prêtre sur la base de cette promesse. 

    Pourquoi ne pas avoir saisi la justice ?

    Quand la présidente du tribunal pose la question à Philippe Barbarin, l’archevêque de Lyon répond : «à ce moment-là, je ne pense pas que je dois le faire puisque les faits sont prescrits et la victime, elle-même, affirme qu’elle ne peut plus rien faire».
    P. Barbarin avait reçu Alexandre Hezez-Dussot qui fut le premier à dénoncer les agressions du Père Preynat. 

    Procès Barbarin J1 : Ph. Barbarin sort de l'audience
    A. Marie

    VIDÉO- «À ce jeu là l’Eglise va perdre son âme»

    François Devaux, co-fondateur et président de l’association La parole libérée réagit au silence de Pierre Durieux, ex-chef de cabinet de Philippe Barbarin, devant le tribunal correctionnel de Lyon.

    “Je n’ai jamais cherché à cacher et encore moins à couvrir des faits de la nature de ceux reprochés au père Preynat”

    Philippe Barbarin
  • Afficher les messages précédents

Le reste de l'actualité