Les recherches pour retrouver la petite Maëlys, disparue depuis le 27 août 2017, n'ont rien donné, hier mardi, et les enquêteurs envisagent de réduire l'ampleur du dispositif déployé sur le terrain, a-t-on indiqué de source proche de l'enquête.
Les recherches dans les gorges de Chailles, en Savoie, sont "totalement terminées" et celles dans le lac tout proche d'Aiguebelette se poursuivront encore ce mercredi 13 septembre 2017.

Le suspect mis en examen et écroué dans le cadre de la disparition de la petite fille âgée de 9 ans avait ses habitudes dans ces deux endroits distants de quelques kilomètres de son domicile de Domessin (Savoie).
"On est en train d'épuiser les endroits où l'on pouvait avoir des résultats" en l'état actuel de l'enquête, a-t-on poursuivi en indiquant qu'il était envisagé d'orienter désormais les recherches en fonction des suites de l'enquête judiciaire.


Maëlys a disparu dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 août à Pont-de-Beauvoisin où elle assistait à un mariage avec ses parents.

D'importants moyens ont été depuis mobilisés pour la retrouver.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.