Dans la Drôme, cette salle de sport qui reste ouverte

A Montélier dans la Drôme, une salle de sport poursuit son activité légalement. Mais c'est pour une bonne raison : le centre accueille des personnes atteintes de maladies chroniques, qui leur droit à exercer une activité physique indispensable.

 Les séances de sport des utilisateurs de la salle ont été prescrites par leur médecin.
Les séances de sport des utilisateurs de la salle ont été prescrites par leur médecin. © Stéphane Hyvon / FTV

Toute la France a vu ses salles de sport fermer. Toute ? Non, car certaines salles résistent. Dans la Drôme, une salle continue d'accueillir des clients en toute légalité, car il s'agit d'un centre de sport réservé aux personnes vulnérables, atteintes de maladies chroniques. Une exception dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Séances sur ordonnance

Des sportives qui pédalent sur leurs vélos d'appartement, d'autres qui suivent les instructions de leur coach... Ces scènes qui semblent appartenir au passé sont encore bien réelles à Montélier dans la Drôme, où une salle de Fitness est autorisée à poursuivre ses activités. Dans ce centre de sport adapté, les clients ont néanmoins un point commun : tous présentent un surpoids, et des pathologies associées comme le diabète ou l'hypertension. Ces facteurs sont connus pour être aggravants en cas d'infection au coronavirus. Leurs séances ont été prescrites par leur médecin.

 

"Moins fragiles face au Covid"

Pour elles, la pratique d'une activité physique est essentielle, non seulement pour leur corps, mais aussi pour leur esprit. "Pour prendre soin de soi, pour être bien dans son corps et pour être bien dans sa tête, c'est important que ce soit ouvert et qu’on puisse venir", explique Maryline. La fondatrice du centre de sport adapté, Tiffany Esteoulle, précise : "nos abonnés, ils font du sport,  ils s'entretiennent, ils gardent leur santé, et donc ils sont moins fragiles face au covid, et évidemment face aux autres virus !"

 

Reportage d'Hugo Chapelon Stéphane Hyvon

 Les séances de sport des utilisateurs de la salle ont été prescrites par leur médecin.
Les séances de sport des utilisateurs de la salle ont été prescrites par leur médecin. © Stéphane Hyvon / FTV

Salle adaptée

Pour limiter les prises de risques, les conditions de la pratique sportive sont néanmoins adaptées : les groupes sont réduits, et une distance physique minimum doit être respectée. Des mesures qui permettent également de favoriser la venue de ces populations en les rassurant, pour les inciter à bouger et, peut-être, à diminuer les risques de développer des complications en cas de contamination ultérieure. Grâce à son positionnement particulier, cette salle de sport est l'une des rares à pouvoir encore ouvrir en France. Les autres salles, elles, sont fermées depuis le mois de novembre 2020.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sport