• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Drôme : les cigognes de passage sur les hauteurs de Tain l'Hermitage

© France 3 RA
© France 3 RA

Les cigognes sont de retour ! Ces oiseaux migrateurs ont repris la route du nord avec un itinéraire de prédilection : la Vallée du Rhône. Sur les hauteurs de Tain-l'Hermitage, dans la Drôme, les bénévoles de la LPO se sont positionnés pour évaluer les effectifs de l'espèce... 

Par Dolores Mazzola

Jumelles en main, longues-vues braquées vers l'horizon, les bénévoles de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) se relaient depuis une semaine sur le belvédère de Pierre-Aiguille, perché au-dessus du Rhône. Postés sur les hauteurs de Tain-l'Hermitage, ils observent le passage des cigognes. La période de migration des cigognes blanches vient de démarrer. Les observateurs scrutent le ciel, et guettent leurs passages, sur cette autoroute migratoire.

"La vallée du Rhône est l'axe prioritaire de la cigogne blanche, elle utilise ses vents pour migrer", explique Rémi Menais, ornithologue de la LPO.

 Les oiseaux ont hiverné en Afrique centrale ou en Espagne, et regagnent leurs zones de nidification dans le nord de l'Europe. Ils se déplacent en groupes, et aucun n'échappe aux ornithologues. Horaires de passage, nombre d'oiseaux ... tout est scrupuleusement noté par les observateurs.

En 2018, plus de 6000 cigognes ont été comptabilisées depuis ce point d'observation. Signe de la bonne santé de cette espèce protégée. Sa population augmente grâce à des réintroductions en France et en Allemagne, et à l'entretien des zones humides, son habitat naturel.
Drôme : les cigognes de passage sur les hauteurs de Tain l'Hermitage

 

Sur le même sujet

Top 14 : Franck Azéma analyse la défaite de l'ASM en finale contre Toulouse

Les + Lus