Drôme : deux sites agricoles incendiés, des bovins périssent

L'un des sites agricoles incendié abritait 90 vaches génisses, dont 23 n'ont pu être sauvées des flammes. / © Jeff Pachoud / AFP
L'un des sites agricoles incendié abritait 90 vaches génisses, dont 23 n'ont pu être sauvées des flammes. / © Jeff Pachoud / AFP

Des incendies suspects ont détruit des bâtiments agricoles dans la nuit ce samedi 23 novembre, dans deux villages voisins de la Drôme. L'un des sites abritait des bovins qui ont péris dans l'incendie. Les autorités condamnent des "incendies criminels".

Par Mathieu Boudet

Deux incendies ont détruit des hangars agricoles dans la nuit ce samedi 23 novembre, à Geyssans et Parnans, dans la Drôme. L'un des bâtiments touchés abritait des bovins, dont 23 ont péris dans l'incendie. La gendarmerie évoque de "sérieux doutes" sur l'origine des feux, et les autorités évoquent des "actes criminels".
 

Des animaux pris au piège

Deux incendies distincts, qui visent des bâtiments agricoles la même nuit, dans deux communes voisines. Le premier a été constaté peu avant 22h, vendredi soir, à Geyssans. Un bâtiment de 1 000 mètres carrés, abritant des engins agricoles et 200 tonnes de paille, a été largement détruit par les flammes. 3 heures plus tard, les pompiers ont été appelés pour intervenir sur un incendie similaire, à Parnans, sur un bâtiment de 3 000 mètres carrés. A l'intérieur, 15 tonnes d'engrais, de la paille, et... 90 bovins. Les secours ont pu sauver 67 animaux, mais 23 génisses, dont des veaux, ont été pris au piège. Les pompiers ont passé la journée sur les lieux, ce samedi, pour empêcher toute reprise du feu.  

 

Pour le préfet, "des actes inacceptables"

Le groupement de gendarmerie de la Drôme enquête sur l'origine des deux feux, et évoque "un sérieux doute" induit par la leur concomitance suspecte, dans un même secteur. Le préfet de la Drôme n'attend pas les conclusions de l'enquête et évoque des incendies "vraisemblablement d'origine criminelle", et des "actes inacceptables". "Je tiens à dire ma colère et affiche la plus totale détermination à donner à cette affaire une suite judiciaire qu'elle mérite", déclare-t-il sur Twitter. 
 
 

Le ministre de l'agriculture condamne "des incendies criminels"

Le ministre de l'agriculture, le Drômois Didier Guillaume, "condamne" également "les intrusions et incendies criminels perpétrés dans les fermes de Parnans et Geyssans dans la Drôme". Il a réagi depuis la Côte d'Ivoire où il est en déplacement et indique se tenir informé.
 

Sur Twitter toujours, la préfecture de la Drôme indique que le ministre a demandé au préfet "la multiplication des patrouilles"."Tolérance zéro pour les agressions à l'encontre des agriculteurs", ajoute le préfet.

Sur le même sujet

Les + Lus