Drôme : vers une indemnisation après le coup de gel

© France 3 RA
© France 3 RA

 Le coup de gel de mars 2016 a été reconnu, par arrêté ministériel, calamité agricole pour l'arboriculture drômoise. Les demandes d'indemnisation pourront être déposées à compter du 23 janvier prochain auprès de la Direction Départementale des Territoires.

Par Aude Henry

169 communes de la Drôme ont été déclarées dans la zone sinistrée, et les arboriculteurs y ayant leur exploitation ou des surfaces touchées par le gel en mars 2016 peuvent prétendre à une indemnisation. 
L'arrêté ministériel date du 22 décembre 2016 : il reconnait le caractère de calamité agricole ouvrant droit à indemnisation, pour un minimum de 30% de pertes sur les récoltes d'abricot, cerise, pêche et nectarine.

Dans un communiqué, la Préfecture de la Drôme précise les conditions d'éligibilité et le montant des indemnisations pouvant être demandées.
Pour un taux de perte de 30 à 50 %, le taux d’indemnisation appliqué est de 20 %, de 25 % jusqu'à 71% de la récolte perdue, et de 35%, le maximum pour des pertes enconre plus importantes
Les pertes liées à la grêle, et celles dues à la mouche Drosophila suzukii n'entrent pas en revanche dans ce dispositif d'indemnisation.

La campagne de dépôt des demandes d'indemnisation est ouverte du
23 janvier au 24 février 2016
, à la Direction Départementale des Territoires de Valence. Les arboriculteurs peuvent trouver le formulaire adéquat sur le site internet de la préfecture à l'adresse suivante:
http://www.drome.gouv.fr/calamites-agricoles-r819.html

Dès le mois de mai 2016, les arboriculteurs drômois affichaient un moral en berne, annonçant jusqu'à 50% de récolte en moins :

 

Sur le même sujet

Les + Lus