Une marche contre la radicalisation : Abdelghani Merah est passé par la Drôme

Abdelghani Merah marche seul le long de la Nationale 7. Il entend rallier Marseille à Paris, sur les pas de la pacifique marche des Beurs de 1983. Le marche entend dénoncer le fondamentalisme religieux et lutter contre la radicalisation / © France 3 RA
Abdelghani Merah marche seul le long de la Nationale 7. Il entend rallier Marseille à Paris, sur les pas de la pacifique marche des Beurs de 1983. Le marche entend dénoncer le fondamentalisme religieux et lutter contre la radicalisation / © France 3 RA

Une marche pour dénoncer radicalisation, intégrisme religieux et mettre en garde la jeunesse. C'est le but que s'est fixé Abdelghani Merah, frère ainé de Mohamed Merah. Le marcheur a quitté Marseille il y a quelques jours. Il est passé par la Drôme. Son objectif: rejoindre Paris. 

Par Dolores Mazzola

Abdelghani Merah s'est imposé une discipline stricte et affiche une grande détermination : il entend parcourir entre 25 et 50 kilomètres par jour. Son projet : rallier Marseille à Paris à pied. Le quadragénaire a eu l'idée de cette marche en voyant le film "La Marche" qui retrace le parcours d'enfants de l'immigration. Aujourd'hui, il marche seul, sur les traces de la fameuse  "marche des Beurs", une pacifique lancée en1983. Le message d'Abdelghani Merah s'adresse aujourd'hui à la jeunesse. Il entend faire passer un message de mise en garde contre les fondamentalismes religieux. Parti avec seulement 300 euros en poche, il dort dehors ou compose le 115 pour trouver un hébergement. Un choix et une façon de "s'imprégner de la vie des Français d'en bas..."

#jemarcheseul

Marche contre la radicalisation : Abdelghani Merah est passé par la Drôme / © France 3 RA
Marche contre la radicalisation : Abdelghani Merah est passé par la Drôme / © France 3 RA

Le combat de l'aîné de la fratrie Merah 

Abdelghani Merah, 40 ans, est l'aîné de la fratrie Merah. Très rapidement après les tueries de Toulouse et Montauban, il avait dénoncé les actes de son frère Mohamed. Ce dernier, surnommé "le tueur au scooter" avait assassiné sept personnes à Toulouse et à Montauban en mars 2012. Abdelghani Merah est aussi le frère d’Abdelkader, renvoyé aux assises pour complicité dans les tueries de Toulouse et Montauban, et celui de Souad, filmée à son insu alors qu’elle se disait « fière » des attentats perpétrés par son petit frère. Abdelghani Merah a décidé de faire de son boulet familial un combat. Aux côtés de la Brigade des Mères, il a décidé de s'engager dans le combat contre la radicalisation et les intégrismes religieux.

Il est possible de suivre le parcours d'Abdelghani Merah sur le site internet de la Brigade des Mères

Marche contre la radicalisation : Abdelghani Merah est passé par la Drôme
Le frère aîné de Mohammed Merah s'est lancé il y a quelques jours dans une marche contre la radicalisation et les fondamentalismes religieux. Il est passé par la Drôme - Le reportage O.Denoyelle et H.Chapelon - 15/2/17 - France 3 RA

Sur le même sujet

Les + Lus