Trente ans après leur adoption, les Chakmas se retrouvent dans la Drôme

Soixante-douze membres de l'ethnie Chakma se sont retrouvés samedi dans une commune de la Drôme, trente ans après leur adoption par des familles de la région.

Les retrouvailles ont eu lieu dans la commune drômoise de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.
Les retrouvailles ont eu lieu dans la commune drômoise de Saint-Donat-sur-l'Herbasse.
Il y a près de trente ans, ils arrivaient en France pour fuir les persécutions dont leur ethnie était l'objet au Bangladesh. Des enfants, à l'époque, qu'adoptent de nombreuses familles rhônalpines. Samedi, 72 de ces Chakmas se sont retrouvés dans un petit village de la Drôme, à Saint-Donat-sur-l'Herbasse.

L'occasion de discuter, de connaître la vie de ses anciens camarades, et de jouer. La génération suivante est là et les parents adoptifs aussi, comme Vincent Courouble qui justement est "impressionné par tous ces jeunes, métisses ou non, et qui deviennent déjà des ados'.  

L'occasion également de faire le bilan sur ces trente années passées loin de leur Bangladesh natal. "Personnellement je trouve que tous on est bien, en France", juge Arjyampira Clémenceau, qui s'estime bien intégré aujourd'hui dans la société française.

Trente ans après leur adoption, les Chakmas retrouvent dans la Drôme

Les Chakmas sont un groupe ethnique qui vit principalement en Inde et au Bangladesh. Leur nombre est estimé dans ces deux pays à près de 300.000 personnes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter