• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

« On entendait le bâtiment craquer… » le récit de Kelvin sauveur d'une jeune-fille après l'explosion de Valence

Valence : Kelvin Wilson sauveur d'une jeune-fille après l'explosion de Valence, de retour sur les lieux / © Stéphane Hyvon/ France 3 Rhône-Alpes
Valence : Kelvin Wilson sauveur d'une jeune-fille après l'explosion de Valence, de retour sur les lieux / © Stéphane Hyvon/ France 3 Rhône-Alpes

Jeudi 22 août, une explosion a fait un mort et une femme légèrement blessée à Valence. Kelvin Wilson, ancien pompier volontaire, raconte comment il a aidé la jeune locataire à sortir de son appartement. Ce dimanche le père de la jeune-fille a pu joindre le sauveur de sa fille.

Par Dolorès Mazzola avec Myriam Figureau


Une jeune fille de 20 ans a été légèrement blessée dans le sinistre de Valence qui a coûté la vie à un homme dans la nuit de jeudi 22 août.
Un ancien pompier volontaire de Saint-Marcel-lès-Valence se trouvait dans le quartier ce soir-là. Kelvin habite aujourd’hui Toulouse. Mais il passait la soirée chez une amie avec un autre jeune pompier volontaire de l’agglomération, lorsqu’ils ont entendu une grosse explosion dans le voisinage.

Pressentant une déflagration causée par le gaz, Kelvin et son ancien collègue n’ont pas hésité. Ils se sont précipités à l’extérieur pour porter secours au plus vite… Les premiers sur place, ils agissent alors avec un grand sang-froid. "On a d’abord empêché les badauds de s’approcher pour leur sécurité," explique le jeune homme, "des débris avaient été projetés à plus de 20 mètres".

De simples "réflexes professionnels" affirme le jeune homme de 28 ans. Kelvin indique avoir été formé dans la caserne même qui a dépêché des secours. Les deux amis auraient ensuite aidé une dame et ses chiens d’un bâtiment voisin à évacuer.

Des témoins présents sur place leur auraient alors indiqué qu’une personne appelait à l’aide. Exit "le chant des anges", très redouté des pompiers. Un mirage sonore dont se méfient les secouristes. Mais c’est bel et bien une personne bloquée dans son appartement à l’arrière du bâtiment sinistré qui criait. 

"On n’a pas hésité, on a escaladé des grillages, on est passé par des jardins…et par le toit," résume l’ancien pompier volontaire qui connait le type d’habitat du quartier. "Je savais que le seul accès pour sortir se trouvait sur l’avant du bâtiment en feu. Mais on entendait le bâtiment craquer, gronder… ". Face au risque d’effondrement de la façade, les deux jeunes décident de faire passer la jeune blessée par le toit.

"Elle était choquée mais légèrement blessée," explique-t-il. Elle a aussitôt été confiée aux "collègues" à leur arrivée sur place et évacuée vers l’hôpital de Valence pour des contrôles médicaux.

Entre le début de l’incendie et le sauvetage de la jeune femme, "il s’est passé moins de dix minutes," affirme Kelvin. Au lendemain de l’explosion, le jeune toulousain d’adoption ne réclame pas de reconnaissance. Il a le sentiment de n'avoir fait que son devoir mais a qu’un regret : "avoir appris qu’une personne avait trouvé la mort dans le bâtiment."

Sur les réseaux sociaux ... 
 

"Les pompiers sont des héros de l'ombre"  Kelvin Wilson


Trois jours après l'explosion, nous avons retrouvé Kelvin toujours dans la Drôme. Car ce dimanche, les parents de Loïs qui habitent dans l'Ain, se sont manifestés auprès du Dauphiné Libéré : ils disaient rechercher les "sauveurs de leur fille."  
Kelvin a raconté avec beaucoup de pudeur à Stéphane Hyvon devant la caméra comment il a fait sortir la jeune-fille et rappelé que c'était un sauvetage collectif. Car oûtre son ami, lui-aussi pompier volontaire, une 3e personne s'était jointe à eux. "Pour moi c'est ce que devrait faire n'importe quel citoyen et j'aimerais que quelqu'un fasse cela pour ma famille"..."je savais quel risque je prenais, je n'ai pas fait n'importe quoi",  a commenté le jeune-homme. Ajoutant cependant "les pompiers sont des héros de l'ombre"! Interrogé sur ce qu'il aimerait dire à Loïs, Kelvin a simpement ajouté :"Qu'elle aille bien, c'est tout ce qui compte"!

Son interview complète est à voir ici: 
 
Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence
retour sur l'explosion qui a fait un mort et un blessé léger, une jeune fille à Valence jeudi 22 aout. La jeune blessée a été sauvée avant l'arrivée des secours par un jeune pompier volontaire qui raconte - Stéphane Hyvon/France 3 Rhône-Alpes

Ce dimanche après-midi, Laurent Monty, le père de Loïs a pu joindre Kelvin par téléphone. "Je suis sur un petit nuage", nous a-t-il raconté. "C'est un jeune-homme formidable. J'ai été soulagé de discuter avec lui car lui et son camarade n'ont pas agi n'importe comment : il y avait une analyse du risque". Pour l'instant, Lois est encore sous le choc d'un double traumatisme : avoir échappé à l'explosion puis réussi grâce à Kelvin à sortir de son appartement en feu. "Elle sera joignable plus tard pour ses sauveurs", précise encore son père, encore sous le coup de l'émotion.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview Kevin Wilson sauveur jeune-fille Valence

Les + Lus