Elections régionales: les conseillers départementaux du MoDem Isère retirent leur soutien à Laurent Wauquiez

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julien Privat .

Les conseillers départementaux du MoDem Isère ne soutiennent plus Laurent Wauquiez, candidat tête de liste Les Républicains-MoDem-UDI pour les élections régionales du 6 et 13 décembre prochains en Auvergne-Rhône Alpes. Leur réprésentativité et le positionnement sont remis en cause. 

Les membres du conseil départemental du MoDem Isère s’indignent contre Laurent Wauquiez, candidat tête de listre Les Républicains-MoDem-UDI à la région Auvergne-Rhône Alpes car « l’accord de co-gérance entre les Républicains et le MoDem n’est pas respecté ».  La présence de Laurent Wauquiez, à la réunion de la Manif pour tous, lundi 2 novembre dernier à Lyon est dénoncée. Ce positionnement politique « va à l’encontre de valeurs défendues par le Modem ». Un autre point de désaccord apparaît aussi dans le communiqué de presse à lire ci-dessous : la représentativité du MoDem « serait mise à mal dans plusieurs départements dont l’Isère. » Ils finissent le communiqué de presse « Depuis le vote interne du mois de juillet c’est la majorité des instances du MoDem Isère qui ne cautionnent pas cette fausse alliance ». De fait les membres du conseil départemental du MoDem Isère retirent leur soutien à cette liste. 

 

Communiqué de presse
Alors que la liste des Républicains se dessine, l’accord de co-gérance entre Les Républicains et le MoDem, négocié par Patrick Mignola, chef de file régional, n’est pas respecté :
  • Sur les engagements pris en matière de positionnement politique, ainsi la présence de M. Wauquiez à la réunion de la Manif pour tous lundi soir à Lyon va à l’encontre de valeurs défendues par le MoDem.
  • Ensuite sur la représentativité du MoDem au niveau des instances régionales, puisque la présence de notre mouvement est mise à mal dans plusieurs départements dont l’Isère.
Certains diront que cet accord n’a jamais été écrit, certes, mais des engagements ont été donnés, notamment par M. Mignola, des engagements moraux.

Notre erreur ? Comme celle de beaucoup de nos concitoyens qui ont cru les promesses électorales, faire confiance.

Vielles méthodes d’une classe politique plus prompt à placer à la dernière minute les petits copains qui respecter la parole donnée.

Dès lors comment croire des électorales, alors que nous assistons dans les faits au contraire.

« Les promesses n’engagent que ceux qui les croient », en voilà la parfaite illustration.

Si en juillet nous avons choisi de soutenir des politiques, croire à leurs engagements électoraux alors qu’ils ne respectent avant même d’être élus les accords ?

C’est dans cette configuration que nous, membres du conseil départemental du MoDem Isère, nous retirons notre soutien à cette liste.

Depuis le vote interne du mois de juillet, c’est donc la majorité des instances du MoDem Isère qui ne cautionnent pas cette fausse alliance.



Marie Claire Nepi, Yan Casavecchia (membres du conseil départemental de l’Isère).
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité