Allez les Verts ! - Programmation spéciale finale Coupe de la ligue

Logo de l'émission Allez les Verts ! - Programmation spéciale finale Coupe de la ligue

Quand frappe la «marque verte»

© DR
© DR

Avec l’avènement du foot business, on trouve les marques de clubs de sport professionnels sur des tee-shirts, casquettes mais aussi sur de plus en plus d’objets du quotidien. 

Par Kathleen Garon

Article rédigé par Christian Conxicoeur

Qu’ils soient fervents supporters assumant le «total look», ou plus discrets avec LA touche sportive sur les chaussettes, il y en a pour tous les goûts. Y compris pour les collectionneurs invétérés. Et ceux-là ne sont pas en reste avec la «marque verte», celle de l’AS Saint-Etienne. Tour d’horizon.


Internet oblige, il y a des sites qui sont des pourvoyeurs incontournables de goodies et autres pièces de collection.
L’un d’eux, site international de vente aux enchères en quatre lettres (pour nos amis cruciverbistes), propose le Graal de tout fan absolu : des maillots d’époques, originaux ou répliques.

Et bien, la surprise est de taille.... 10-12 ans, puisque c’est bientôt les vacances, le seul de la «grande époque» à être proposé à la vente, pour la modique somme de 120 euros. 120 euros pour un «MF» sur fond vert que l’on devine d’un coton un tantinet rugueux... cher, non ?

En fait, le marché de l’occasion sur le net révèle jusqu’où les supporters sont prêts à aller dans leur vie quotidienne pour manifester leur amour du club. Et là, disons le tout net : le domaine est (très) vaste et relativement bon marché, à défaut d’être toujours de bon goût.
Passons sur les tapis de souris qui auraient fait écarquiller n’importe quels yeux verts de la décennie 70. Faisons fi des traditionnels écharpes et bonnets qui n’impressionnent plus personne, même s’ils constituent la base de la panoplie footballistique.
Non, extasions-nous plutôt devant cette tasse et sa sous-tasse délicieusement année 80 (motifs verts sur fond noir brillant) à 9,90 E. On imagine les longues soirées à boire «le jus» entre amis (et boissons plus corsé si affinités) à refaire le match. On pense au petit noir du lendemain de défaite au goût amer, forcément.

Il y a aussi le côte du Forez 2008 à 19 euros. Pas franchement un grand millésime ni une cuvée princière, mais un must absolu entre initiés puisqu’il célébrait rien de moins que les 75 ans du club.

Et que dire des bracelets éponges «allez Saint-Etienne» qui pour 4,99E permettent d’allier la grâce du tennis - façon Bjorn Borg 1975- à la joie populaire du football?

Jouer, boire, manger ASSE ... c’est possible avec 2 euros pour acheter une fève en faïence Bafé Gomis 2009 et un bon coup de main pour faire la galette des rois du foot.

Et pour servir le tout (avec moulte précaution, gare aux coups de couteaui ntempestif) penser au plateau carré métallique de 1976 avec photo de l’équipe, aux serviettes tissus à motif pour s’essuyer le museau, et à (l’unique?) verre à sirop Jean-Michel Larqué année ... allons ....1976 ! c’est bien il y en a qui suivent!

 / ©
/ ©

 

 / ©
/ ©


Et pour la sieste? indispensable parure de lit double ... quoi ?? enfer et damnation, il n’y en a plus en stock ! Ni une ni deux (quoi que le «une-deux», on aime à Saint-Etienne), je me jette sur mon clavier+ souris+tapis de souris ASSE et je surfe.
 

 / © DR
/ © DR



Mais vlan, pas de surfboard «Saint-Etienne Coupe de la Ligue 2013», pas de Champagne Blanc de Blanc «Allez les verts», pas de confiture de tomates vertes «Geoffroy Guichard». A la réflexion, il y a peut-être des marchés à prendre pour permettre au fan XXL de parfaire sa panoplie... une canne à pêche en fil de cage à poteaux carré, ça aurait de l’allure non ?

Voici ce qui nous a plu sur le net :

Les goodies de l'ASSE

 

A lire aussi