Stéphanie Maureau, guide de haute-montagne / © Chroniques d'en haut / France 3
Stéphanie Maureau, guide de haute-montagne / © Chroniques d'en haut / France 3

Très peu de femmes ont embrassé la carrière de guide de haute-montagne. Sylviane Tavernier, Stéphanie Maureau, Valérie Aumage et Marion Poitevin racontent leur quotidien et témoignent de leur passion inébranlable pour la montagne. Samedi 7 novembre à 16h10.

Par Kathleen Garon

Quand on lui demandait « Qu’est-ce qu’un guide ? », Roger Frison-Roche répondait :

"Être guide, c'est pouvoir conduire quelqu'un en montagne et le ramener vivant."

Mission lourde. Mission immuable. Qu’on soit homme ou femme, le métier de guide est un métier à part. Car c’est le milieu dans lequel il s’exerce qui dicte sa loi.



En France, les femmes représentent à peine plus de 1% des guides de haute-montagne. Elles sont une vingtaine au total. Dans la célèbre Compagnie des guides de Chamonix, elles ne sont que deux. Deux en deux cents ans d’histoire… Pourquoi si peu de femmes ?

Quand je serais grande, je serai guide de haute-montagne


Pour essayer de répondre à cette question, quatre femmes guides témoignent de leur parcours et de leur expérience.Que signifie «être femme et guide» ? Comment être femme et guide ?
Chaque femme répondra, à sa manière, aux questions que pose l’exercice, au féminin, de ce métier à part.

« Jusqu’au bout du rêve… » réalisé par Christel Chabert et Lydia Gougelet