auvergne
rhône-alpes
Choisir une région
© DR
© DR

Vers la mondialisation des stations de montagne... Samedi 18 avril à 16h20

Par Kathleen Garon

Au début des années 60, les sports d'hiver sont prêts pour atteindre des sommets. La France dispose de grandes et belles stations modernes et tout a été fait par les pouvoirs publics pour rendre le ski accessible à tous. Pourtant la montagne est déjà partagée entre une farouche volonté de réussite économique et la peur légitime de perdre son âme devant de riches prédateurs citadins prêts à tout pour rentabiliser au mieux leurs investissements.
 

La fabuleuse histoire des sports d'hiver (2/2)



L'équipe de France de ski remporte de nombreuses victoires et est à l'origine de nombreuses vocations. Les succès se font rare dans le sport français en général à cette époque. Les soeurs Goitschel, Jean-Claude Killy sont des héros nationaux. Les JO de 1698 font de Grenoble le centre du monde.

Tout le monde veut skier, ainsi poussent de terre les résidences de tourisme, une visionnaire quelque peu concentrationnaire du logement des vacanciers aux sports d'hiver. On construit des hôtels, des remontées mécaniques, puis d'autres hôtels avec d'autres remontées mécaniques et ainsi de suite.

Puis le ski de papa est relegué au second plan avec l'arrivée de surf et une autre lecture de la montagne qui ouvre des perspectives nouvelles et ludiques. Les valeurs du surf débarquent en montagne en apportant un vent de nouveauté et de liberté qui attirent les plus jeunes.

En 1987, un important manque d'enneigement  provoque une première crise qui sévira deux saisons de suite. Arrivent alors les canons à neige pour palier ce problème. Les grands travaux commencent et Albertville devient à son tour olympique. L'économie de la montagne a basculé. Elle est dorénavant gérée par des investisseurs et des sociétés d'exploitation. C'est un véritable révolution qui s'opère.
Les sports d'hiver sont désormais réservés aux populations riches étrangères, seulement 6% des français pratiquent. Même si le ski n'a jamais été un loisirs très répandu dans les classes populaires, il leur est quasiment interdit aujourd'hui.

L'avenir reste à écrire.

Production : France 3 / La Vaka Production

Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain
7 bis place Charles Mérieux - 74290 Veyrier-du-Lac
Tél : 04.50.23.51.09
Archivalp, patrimoine audiovisuel des Alpes

Merci à 
Philippe Descamps, Yves Bally, Gilles Chappaz, Marielle & Christine Goitschel, Jean-Paul Guérin, Jean-François Lyon-Caen, Alain Boulogne, Jean Nerva, Thierry Theret et Pierre Montaz