Chroniques d'en haut : Les chemins du baroque / © France TV
Chroniques d'en haut : Les chemins du baroque / © France TV

En Savoie, l’art baroque est au sommet. Les influences transalpines ont fait de cette région l’un des hauts lieux du style baroque. Chroniques d’en haut vous emmène découvrir ce patrimoine exceptionnel et rencontrer ceux qui le font vivre, le restaurent, ou s’en inspirent.

Par Kathleen Garon

Revoir l'émission

Innombrables sont les édifices religieux décorés par les maîtres de l'art baroque, venus parfois de très loin… Mais s’il existe une chapelle incontournable, par la beauté de son site comme par la richesse de son décor intérieur, c’est bien la chapelle de Notre Dame des Vernettes, sur les hauteurs de Peisey Nancroix. On dit qu’elle abrite une source miraculeuse, qui est à l’origine de sa construction. Au début du XVIIIe siècle, un habitant de la vallée, atteint d'une maladie de la peau très grave, boit l'eau de la source et se lave. Il va guérir. Par la suite, de nombreux pélerins viendront et la chapelle sera contruite pour les accueillir. L'intérieur de la chapelle est très chargé, tous les éléments du baroque alpin sont présents. Couleurs éclatantes, colonnes torses, faux marbres, trompe-l'oeil. Les maçons et les peintres étaient originaires du Piémont.
Laurent Guillaume vous emmène à la découverte de son histoire, lors d’une randonnée automnale sous l’étincelant glacier de Bellecôte.

Mais le baroque n’est pas seulement un mouvement artistique dédié aux œuvres religieuses, certains s’en inspirent pour leurs créations, beaucoup plus profanes. C’est le cas de Bruno Barbiéri, ancien moniteur de ski dans un célèbre club de vacances, qui sculpte ses œuvres (uniquement des femmes) sur les Versants du Soleil en Tarentaise, en répondant aux bases de l’art baroque : mouvement, profusion, excès… et un peu de sexe "C'est une des forces cosmiques les plus importantes, il n'y a pas de raisons de le cacher, au contraire il faut le vénérer. On ne serait pas, sinon".

Enfin, les chapelles et églises sont tellement nombreuses en Savoie qu’il faut veiller à sauvegarder ce patrimoine. Isabelle Desse est peintre. Elle restaure les décors des chapelles, et réinterprète l’art baroque à sa façon. Un travail minutieux de patience et de sérénité qui la change de son premier métier de graphiste.

Dans ce nouveau numéro de Chroniques d'en haut, Laurent vous invite à découvrir les Chemins du baroque en Tarentaise, mais aussi, à sortir des sentiers battus, pour découvrir des perles rares à l’écart des sites les plus connus.

Réalisation : Xavier Blanot


En savoir plus sur les chemins du baroque