• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ensemble c'est mieux !

L'émission solidaire, du lundi au vendredi à 10h50
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Conseils : comment soigner les plantes de son jardin à la fin de l'été ?

© Pixabay
© Pixabay

Chaque semaine, dans "Ensemble, c'est mieux" sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Olivier Crouvizier, notre jardinier, vous explique comment prendre soin de vos plantations. Cette semaine, il livre quelques savants conseils pour redonner vigueur à nos plantes après un été particulièrement chaud.

Par Stéphane Moccozet

C’est la fin de l’été et, après deux mois particulièrement chauds voire caniculaires, les plantes de nos jardins ne sont pas toujours resplendissantes. Le moment est donc venu de se porter à leur chevet et de procéder à quelques petites opérations pour leur redonner la vigueur nécessaire pour passer le prochain hiver.

Olivier Crouvizier, jardinier et chroniqueur dans l’émission matinale de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes « Ensemble, c’est mieux », nous livre ici quelques astuces bien utiles. Le premier de ses conseils n’est pas le plus difficile à suivre puisqu’il nous invite à simplement nous promener dans nos espaces verts pour repérer les plantes qui ont le plus souffert. 

Bien souvent, cette déambulation nous amène à remarquer des rameaux desséchés. « On peut les tailler au sécateur en coupant même un peu dans le vert », explique Olivier. Cette action peut paraître surprenante mais elle est plutôt vertueuse pour la plante. En effet, « on va réduire la surface que la plante va devoir irriguer », poursuit-il, « elle aura plus de facilité à repartir sur des rameaux verts courts que longs ». 

Notre jardinier nous conseille également d’arroser par plombage, « c’est-à-dire qu’on va arroser en masse, avec une grosse quantité d’eau ». Et là, on n’hésite pas, on y va franchement. Par exemple, pour un arbuste, on va mettre entre 20 et 30 litres d’eau d’un coup. Olivier précise qu’il n’y a aucun risque de noyer la plante car, par gravité, l’eau va pénétrer le sol profondément. On privilégiera un arrosage matinal. Arroser en fin de journée n’est pas recommandé car le sol est chaud et, par conséquent, la majorité de l’eau que vous verserez va s’évaporer. 

Et la paille, vous y avez pensé ? Elle permet de garder l’humidité au niveau du sol beaucoup plus longtemps. Pour faire du paillage, un des moyens les plus simple consiste à récupérer les tontes des pelouses et de le mettre directement au contact du sol. La paille protège également le sol de l’action du soleil et du vent (un autre grand facteur de dessèchement du sol).

Enfin, Olivier Crouvizier nous rappelle que c’est le bon moment pour planter les bulbes de printemps. La pluie revient, les matins sont plus humides. Il nous livre une dernière petite astuce : la profondeur à laquelle on plante le bulbe doit être égale à sa taille (et pas besoin d’arroser tout de suite, l’humidité du sol suffit).
 

Nestlé à Rumilly