Ensemble c'est mieux !

L'émission solidaire, du lundi au vendredi à 10h45
Logo de l'émission Ensemble c'est mieux !

Pendant les fêtes, gare aux accidents domestiques chez les animaux

Noël, période à risques pour les animaux / © Ensemble c'est mieux - France TV
Noël, période à risques pour les animaux / © Ensemble c'est mieux - France TV

Les fêtes de fin d'année augmentent le risque d'accidents domestiques. C'est egalement valable chez nos amis à 4 pattes. Voici quelques conseils pour limiter les dégats.

Par C. Baud

Les animaux ayant un comportement très explorateur, ils vont aller fouiller un peu partout, et risquent de s’électrocuter en mâchonnant des fils électriques. Ils vont aller grignoter les bouteilles de produits ménagers ou les boites de médicaments, rentrer dans la machine à laver ouverte et le propriétaire ne le voit pas en lançant sa lessive. Sauter du balcon…
Cela arrive assez fréquemment et ils ont malheureusement pas mal d’imagination pour faire des bêtises !
 

Des risques spécifiques à la période des fêtes

Pendant les fêtes il y a des accidents plus spécifiques. Vous avez tous les dangers liés à la présence du sapin et des jouets. Pour les animaux, curieux, c’est un nouveau terrain de jeux. Ils vont donc aller jouer avec les boules qu’ils peuvent casser et se couper, jouer avec les branches du sapin qu’ils peuvent faire tomber, et le plus grave, manger une guirlande ou les ficelles des paquets cadeau. Ça donne alors des vomissements, parfois plusieurs jours après l’ingestion, car la guirlande fait corps étranger linéaire dans l’intestin. Le traitement est alors souvent chirurgical, et les lésions sont malheureusement, avec ce genre de long corps étranger, souvent très graves.

Certains aliments que l’on trouve à Noël sont toxiques. Comme chez nous, il y a les dangers de l’excès de nourriture et de l’excès d’alcool ! Mais le grand classique des fêtes de noël est le chocolat ! Les animaux en raffolent, il y a en a beaucoup, et donc les animaux en mangent, et souvent des grandes quantités avec les papiers et la boite… Le chocolat contient de la théobromine, qui est toxique pour le chien et le chat. L’ingestion va être à l’origine de problème digestif lors d’ingestion d’une petite quantité, mais peut aller jusqu’à des troubles du rythme cardiaque et des tremblements lorsque l’animal en ingère beaucoup. Le chocolat noir est plus toxique que les autres types de chocolat car il contient plus de théobromine. De manière schématique, la dose toxique classiquement retenue est 1 tablette de 250 g de chocolat noir pour un chien de 10kg, mais la toxicité dépend également de la composition du chocolat, par exemple qi le chocolat contient de l’alcool les risques sont accrus.
 

Les bons gestes

En cas d’ingestion il faut impérativement contacter votre vétérinaire, c’est le seul à pouvoir vous dire si c’est grave ou non, et les symptômes à surveiller. Un centre antipoison vétérinaire pourra vous donner des informations sur la toxicité de ce qui a été ingéré. Nous en avons un sur le site de l’école vétérinaire VETAGRO SUP qui pourra répondre à vos interrogations 7J/7 et 24h/24.: CNITV 04 78 87 10 40
En fonction du toxique, il faudra consulter un vétérinaire pour induire un vomissement.
Les signes d’obstructions digestives dont on a parlé avec les guirlandes ou les ficelles de papier cadeaux peuvent parfois survenir 2 à 3 jours après l’ingestion. Il faudra bien penser à l’indiquer à votre vétérinaire pour faire les examens nécessaires le plus rapidement possible.
Comme avec les enfants, la première chose à faire va être de sécuriser les lieux à risques, principalement la cuisine et la salle à manger avec le sapin pour les périodes de fêtes.

Vous pouvez mettre le sapin en hauteur, ne mettre les guirlandes que sur la partie haute pour éviter que l’animal puisse l’attraper, bien fixer le sapin, bien ranger les chocolats et les bons plats préparés !
Pensez aussi à ranger vos poubelles, qui sentent souvent très bon pour les animaux avec le saumon ou le foie gras, et qui leur donne encore plus envie de vider !
 
Noël, une période à risques pour les animaux

 

A lire aussi