auvergne
rhône-alpes
Choisir une région

Jean-Pascal Thomasset, directeur de l'AVEMA (aide aux victimes et médiation dans l'Ain)

Jean-Pascal Thomasset, directeur de l'AVEMA (aide aux victimes et médiation dans l'Ain) / © avema
Jean-Pascal Thomasset, directeur de l'AVEMA (aide aux victimes et médiation dans l'Ain) / © avema

La victime… au cœur de La Voix est Libre du samedi 19 octobre.

Par Kathleen Garon

Jean-Pascal Thomasset dirige l’AVEMA, l’aide aux victimes et médiation de l’Ain depuis sa création en 1993.

La voix est libre : Jean-Pascal Thomasset
La voix est libre : Jean-Pascal Thomasset - intégrale

En 2012, l’association a reçu plus de 5.400 victimes dans les différents sites qu’elle compte sur le département. Parmi ces lieux, l’Unité médico-judiciaire de l’hôpital Fleyriat qui prend en charge des mineurs victimes. Son activité a connu une augmentation très forte l’année dernière. 376 mineurs y ont été accueillis soit une hausse de 29% d’une année sur l’autre.
Jean-Pascal Thomasset est par ailleurs secrétaire général de l’INAVEM. Au niveau national, elle fédère des associations de professionnels de la prise en charge globale des victimes. L’INAVEM rassemble 140 structures réparties dans 760 lieux d’accueil sur tout le territoire français.

Victimes : une juste place ?

L’Avema célèbre cette année le 20e anniversaire de sa création. Dès ses débuts, l’association se donne pour objectif l’accueil et l’écoute des victimes d’infraction pénale, l’information sur les droits et l’accompagnement social des victimes. Plusieurs magistrats ont favorisé le développement de l’AVEMA et donc une plus juste prise en compte de l’intérêt des victimes au cours de la procédure judiciaire.

Parmi eux, Jean-Olivier Viout. Le magistrat natif de Chambéry a effectué toute sa carrière judiciaire au sein du parquet comme représentant  du ministère public. Substitut, plus jeune procureur de France, substitut général lors du procès Barbie, Jean-Olivier Viout a terminé sa carrière au poste de procureur général près la cour d’appel de Lyon. Aujourd’hui, retraité, il reste membre du conseil supérieur de la magistrature.

L’auteur face à la victime

Liamine T. a  passé six années en prison. Il le reconnaît, une fois à l’intérieur, le détenu ne pense qu’à une chose : sa sortie. Et la victime ? Le regret ? Le préjudice fait à l’autre ? «On n’y pense plus, c’est comme si la victime devenait irréelle».
Ce témoignage enregistré nous permettra d’aborder un débat considéré comme provocant pour certains ou avant-gardiste pour d’autres, la rencontre entre les victimes et les auteurs est-elle possible ?

Paroles de victime​

Le 18 mai 2008, Loreen âgée de six ans a été tuée par un chauffard au bord d’une route de l’Ain. L’auteur n’a jamais été retrouvé.
Les parents de Loreen, Christèle et Jean-François Verguet expliqueront également de quelle manière ils ont été accompagnés par l’AVEMA pendant toutes ces années.
Leur blog

Le flash de midi présenté par Silvie Boschiero

12h05 Le face à face

Avec Olivier Michel, Paul Satis reviendra sur des sujets d’actualité et notamment sur la réforme Taubira, la place des faits divers et leur utilisation par les responsables politiques, la médiatisation de certaines affaires criminelles, l’avenir des associations d’aide aux victimes etc…

Une émission préparée et présentée par Olivier Michel. Enregistrée le vendredi 18 octobre à 10h00
Réalisée par Bernard Perrin - Assistant Adrien Grou-Radenez