• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT
Victor Bosch / © Didier Michalet
Victor Bosch / © Didier Michalet

Paul Satis reçoit Victor Bosch, Musicien, producteur et directeur du Radiant-Bellevue, la nouvelle salle de spectacle de Caluire

Par Kathleen Garon

Une émission présentée et préparée par Paul Satis

La voix est libre : Victor Bosch

Pas forcément très connu du grand public, Victor Bosch l’est assurément du monde du spectacle… C’en est même une des grandes figures. Comme musicien d’abord. Batteur de Pulsar, un des groupes mythiques des années 70... A la fin des années 80, il devient le patron du Transbordeur, la scène rock de Villeurbanne, dont il a été évincé il y a deux ans. Il recommence l’aventure cette année en prenant les commandes de la vieille salle du Radiant, à Caluire. Ambition : en faire un Olympia à la lyonnaise.

Parallèlement, Victor Bosch a connu beaucoup de succès comme producteur de spectacles. Il est le producteur de Francis Cabrel ou Laurent Voulzy, mais surtout, il a compris avant tout le monde le goût du public pour les comédies musicales. A la fin des années 90, Notre Dame de Paris connaît un succès phénoménal. Ses productions suivantes - le Petit Prince et Kirikou - trouveront moins leur public.

1ère partie : le Petit Prince a grandi

Dans la comédie produite par Victor Bosch en 2001, il incarnait le Petit Prince. Qu’est devenu Jeff Têtedoie ? Comment passe-t-on du statut d’enfant star invité sur tous les plateaux télé, à l’anonymat qui suit ? Qu’est devenu le petit prince, aujourd’hui âgé de 24 ans ? Jeff Têtedoie viendra témoigner sur le plateau.

2e partie : le spectacle vivant est-il malade ?

Interpellation par Marie Rigaud, organisatrice de spectacles, directrice du Printemps de Pérouges
C’était inimaginable il y a quelques années, même les concerts de Johnny peinent à afficher complet. Comment la crise touche-t-elle le monde du spectacle? Les producteurs ont-ils compris que les prix pratiqués sont parfois rédhibitoires ? Quels risques prennent les organisateurs de spectacles ?

3e partie : faire entendre sa voix

Avec Laurent Fellot, fondateur et chanteur du groupe de slam «Des fourmis dans les mains» . Créé il y a 6 ans, le groupe a trois albums à son actif, de la reconnaissance critique, parvient à tourner un peu partout en France, sans pour autant avoir vraiment connu le succès. Comment vivre aujourd’hui de la musique ? Comment se faire connaître ? Se faire produire ?

Des Fourmis dans les mains se produira en live pendant l’émission

4e partie : le face à face

Avec Silvie Boschiero cette semaine, retour sur l’aventure Transbordeur et l’éviction de Victor Bosch. Les producteurs de spectacle doivent ils être proche du politique ? Quelle politique culturelle, justement, en temps de crise ?

Rive de Gier : la tournée à la campagne d'un médecin de ville