• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Qui sommes nous ?

Le lundi après le Grand Soir 3 aux alentours de 23h45, deux documentaires de 52 minutes racontent la vie des régions de France 3. Le vendredi à 8h50, rediffusion.
Logo de l'émission Qui sommes nous ?

Il faut garder la route ouverte

REPLAY. DOC : Il faut garder la route ouverte

Cette phrase est presqu'un cri. Maintenir l'accès aux villages de montagne, les relier à la vallée, garantir le passage des cols, sécuriser les passages dangereux, est primordial pour les habitants. C'est la mission des équipes de dénneigement.

Par Kathleen Garon

Revoir l'émission

Chaque hiver, la France des plaines se paralyse au gré de quelques épisodes neigeux.
Dans le même temps, chaque année, alors que les chutes de neige sont bien plus conséquentes, dans tous les massifs français, les montagnards réussissent l'exploit de maintenir la plupart des routes ouvertes.

Il faut garder la route ouverte (extrait)

Nous avons suivi l'activité de déneigement du département des Hautes-Alpes, au gré des épisodes neigeux, à Risoul, la vallée de Névache et le col du Lautaret. Nous avons été sur tous les fronts, avec ceux qui libèrent l'accès aux stations de ski, comme avec ceux qui se chargent de l'ouverture des routes vers les villages les plus isolés.

Il y a de nombreux enjeux, garder la route ouverte, c'est permettre, l'accès des touristes, une ressource primordiale pour les zones de montagne, le ravitaillement, la sécurité de nombreux villages, l'accès des médecins ou des secours dans les hameaux.
Sans ces «artistes des chasses neige», la vie ne serait plus possible dans de nombreux petits villages de montagne.

Réalisé par Hervé Brèque et Philippe Dupuis - Coproduction Tandem image – France 3 Alpes

Dimanche en Politique - La table de Vailhac