• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Qui sommes nous ?

Le lundi après le Grand Soir 3 aux alentours de 23h45, deux documentaires de 52 minutes racontent la vie des régions de France 3. Le vendredi à 8h50, rediffusion.
Logo de l'émission Qui sommes nous ?

REPLAY : “ Le France, le mystère du lac ”,

Le France est le dernier bateau à vapeur français, il a coulé mystérieusement dans la nuit du 12 au 13 mars 1971 sans témoin ni raison apparente, au milieu du lac d’Annecy.

Par Kathleen Garon

Revoir l'émission

Ce bateau est à lui tout seul un livre d’histoire. A chaque page, le parfum d’une époque, d’un style, d’une insouciance, les stigmates et larmes des deux guerres, l’essor du tourisme, les années 1930 et  les folies des années 1960. Avec ses 47 mètres de long, le France naviguait sur le Lac d’Annecy avec près de 700 passagers à bord. 

Dans les années 60, la vétusté du France le promet à la casse. Cependant il reçoit un soutien populaire inattendu. La population se mobilise alors et trouve un repreneur en la personne de Jean Bruel, propriétaire des Bateaux Mouches à Paris. Il le sauve et en fait un joyau privé, notamment pour son épouse, Nicole de Buron, écrivaine et scénariste, amoureuse du Lac d’Annecy et du France.
Cette période de faste retrouvé s’achève avec la disparition du bateau en 1971. Accident ou sabotage, toutes les hypothèses continuent d’exister aujourd’hui.

A près de 42 mètres de fond et encore très bien conservé grâce à la qualité de l’eau du lac, le France n’est pas mort et conserve en lui de très nombreux secrets. Il l’est l’un des sites de plongée en lac les plus réputés au monde. 
Avec ceux qui se souviennent, qui l’ont connu, qui ont défendu son avenir et qui continuent de s’interroger sur sa fin tragique et mystérieuse, “Le France’’ est un film documentaire fait d’images d’archives, d’images sous-marines réalisées au coeur de l’épave et de témoignages inédits pour plonger au coeur du siècle dernier. 

Le France, mystère du lac 
Un documentaire de 52 minutes réalisé par Stéphane Santini et raconté par André Dussollier 
Une coproduction Aftermedia et Cinémathèque des Pays de Savoie et de l'Ain 

 

Lyon : qu'est devenue la baleine du musée Guimet ?