Vous êtes formidables

Le vendredi à 10h20
Logo de l'émission Vous êtes formidables

REPLAY | Danièle Gilbert : grande oui, Duduche pas vraiment !

Danielle Gilbert et Alain Fauritte lors de l'enregistrement de l'émission "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables
Danielle Gilbert et Alain Fauritte lors de l'enregistrement de l'émission "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables

Native de Chamalières, dans le Puy-de-Dôme, Danièle Gilbert est toujours une grande figure populaire. Près de 40 années après la fin de son émission « Midi Première », elle est l’invitée de « Vous êtes Formidable » sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes le 4 octobre à 10h20 sur France 3.

Par Alain Fauritte

Revoir l'émission

Danièle Gilbert, c’est toute la télé de mon adolescence. C’est dans « Midi Première » que j’ai vu les premiers pantalons patte d’eph' et entendu pour la première fois la chanson « Dreamer »  du groupe britannique Supertramp (« Breakfast in America » sera d’ailleurs mon premier album vinyle). Mais revenons-en à la présentatrice de cette émission mythique. En 30 ans de télévision, je ne l’avais jamais rencontrée, et ça me manquait. Pour exercer le métier de journaliste, il faut être curieux. De la belle curiosité qui mène à la découverte et à la surprise, qui pousse à contourner les clichés aussi. Et là, j’ai été servi.

Naïve ?

Je ne vous cacherai pas que l’image que j’avais de cette grande blonde aux yeux rieurs était, comment dire, contrastée ! Il y avait d’un côté la grande professionnelle au talent d’improvisation indéniable, et de l’autre la figure populaire un peu naïve. Il faut tout de même rappeler que c’est le regretté dessinateur Cabu qui l’avait surnommé la Grande Duduche en référence à son personnage de BD. Un surnom qui lui colle à la peau depuis la fin des années 60 où elle co-présentait Midi Magazine avec le lyonnais Jacques Martin. Et il faut le dire, beaucoup confondent encore Duduche et nunuche. Et ils ont tort. Le personnage de Cabu était certes un peu naïf mais il était aussi un jumeau de son créateur… loin d’être niais. Danièle, c’est pareil !

DES SELFIES AU SELF !

Danièle, je la rencontre pour la première fois sur le quai de la gare de Lyon Part-Dieu. Elle descend du train, perchée sur des talons d’au moins 15 cm, pantalons noirs slim, blouson en cuir rouge, maquillage lumineux et sourire éclatant. C’est bien elle, pas de doute. Je suis presque sur la pointe des pieds pour lui claquer une bise. Le premier contact est chaleureux. La suite le sera tout autant. L’émission s’enregistre (dans les conditions du direct) le jeudi après-midi. Il est 13 heures. Danièle Gilbert est donc invitée à déjeuner avec l’équipe de l’émission à la cantine de France 3. Un repas émaillé de multiples anecdotes et interrompu 10 fois par des admirateurs qui lui demandent de partager un selfie.
Le traditionnel selfie de l'émission "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables
Le traditionnel selfie de l'émission "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables


Allo Maman ? Je te passe quelqu'un !

Quelle popularité ! La vraie, ancrée depuis des générations. Sa dernière émission date de… 1981. Presque 40 ans après, c’est la même affection du public. Il faut dire qu’elle donne de sa personne. Un vrai don aux autres. « Je ne me suis pas créé d’image, je n’ai jamais rien composé, je suis telle que je suis, partout, tout le temps… » se plait-elle à répéter. On la croit comme lorsqu’elle affirme que la seule chose qui l’intéresse c’est la relation avec les autres. Ainsi, lorsqu’un confrère lui dit toute l’admiration que sa mère à pour elle, elle passe 10 minutes au téléphone avec la dame qui n’en revient toujours pas de cet appel providentiel. Et ce sera comme ça tout l’après-midi. Marques de sympathie, d’affection, photos, embrassades. C’est un cas unique.

Des moments précieux

Comme toujours, l’émission passe comme un éclair. Avec la frustration de ne pas avoir abordé le 1/10ème de ce que je souhaitais… L’heure est déjà au retour à la gare. On se tutoie, on s’embrasse. On sait qu’on ne se reverra peut-être jamais mais on a partagé des moments précieux. C’est tout le bonheur de ce métier. Ce jour de fin septembre 2019 m’aura permis de briser un cliché. Il y avait cette ancienne gloire de la télé qui a posé en petite tenue pour « Lui », qui a été condamnée pour escroquerie dans un scandale de bague porte-bonheur, qui a participé à une télé-réalité racoleuse avec des « people » coincés dans une ferme. Et il y a une femme généreuse, sensible, vive, drôle, attachante, qui souffre de la disparition récente de l’amour de sa vie et panse ses blessures avec l’affection des autres. A bientôt Danièle… et arrêtez d’engueuler votre assistant téléphonique virtuel ! Même s’il vous parle, c’est une machine (mais ça, vous le savez!)…   
 
Danielle Gilbert, Alain Fauritte : moments de complicité sur le plateau de "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables
Danielle Gilbert, Alain Fauritte : moments de complicité sur le plateau de "Vous êtes formidables" / © FTV/Vous êtes formidables
Suivre Danielle Gilbert sur Fracebook ou Twitter

Emission diffusée le vendredi 4 octobre à 10h20

Lyon : plongez dans l'oeuvre de Picasso!