auvergne
rhône-alpes
Choisir une région

Vous êtes formidables

Le vendredi à 10h20
Logo de l'émission Vous êtes formidables

REPLAY. Le colosse Mathieu Bastareaud se dévoile tendre à l’intérieur dans “Vous êtes formidables !” sur France 3

Mathieu Bastareaud et Alain Fauritte sur le plateau de l'émission "Vous êtes formidables" / © Vous êtes formidables / FTV
Mathieu Bastareaud et Alain Fauritte sur le plateau de l'émission "Vous êtes formidables" / © Vous êtes formidables / FTV

L’une des plus grandes stars du rugby tricolore a rejoint le LOU il y a quelques mois, après 8 riches années passées au Rugby Club de Toulon. Mathieu Bastareaud est l’invité de « Vous êtes Formidables ! », vendredi 8 janvier à 10H15 sur France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Par Alain Fauritte

Je dois avouer que j’ai toujours détesté pratiquer les sports de ballon. Une aversion qui date de l’adolescence, durant laquelle j’avais beaucoup de mal à mobiliser de l’énergie pour écraser le camp d’en face. Je ne comprenais pas la gloire qu’il y avait à tirer de « victoires » aussi ridicules que j’assimilais à une domination du physique sur l’intellect. J’ai compris bien plus tard ce que pouvait être l’esprit de groupe et la notion de tactique. A condition bien sûr qu’un élément fédérateur soit là pour donner du sens à l’entreprise. Et puis il faut dire que j’étais d’une maladresse élevée au rang d’art avec une balle entre les mains ou les pieds, ce qui m’attirait les quolibets de mes petits camarades. Bref, deux bonnes raisons de ne pas être devenu joueur international de foot, de basket, de volley ou de rugby !   

Une Force de la Nature

Ce qui ne m’empêche pas, loin de là, d’admirer ceux qui ont su élever leur discipline au rang d’art. C’est le cas de Mathieu Bastareaud. Ce gaillard impressionnant défie les lois de la physique. Avec sa silhouette de beau bambin, il est capable sur un terrain de se transformer en projectile rapide et puissant devant lequel les adversaires seraient bien inspirés de s’effacer. Une force de la nature qui trace sa route depuis une quinzaine d’années dans les meilleures équipes nationales, le Stade Français et bien sûr le RCT où il a passé 8 ans. Le guadeloupéen de Créteil y a remporté 3 coupes d’Europe. Il a aussi été sélectionné 54 fois en équipe de France, participé à 7 tournois des 6 nations pour 3 victoires, en 2010, 2015 et 2018, sans oublier une participation à une coupe du monde en 2015. C’est d’ailleurs après sa non sélection à celle de 2019, au Japon, qu’il annonce la fin de sa carrière internationale. Il choisit aussi de quitter le club toulonnais pour se lancer de nouveaux défis. Notamment rejoindre le Lyon Olympique Universitaire Rugby, où il est appelé par l’entraineur Pierre Mignoni qu’il a bien connu à Toulon. Mais avant, il s’octroie une escapade aux Etats-Unis, et plus précisément dans la Grande Pomme…

Aller-retour éclair à Big Apple

La Grande Pomme, c’est le surnom de New-York. Surnom dont l’origine est controversée. Mais peu importe. Le Rugby United accueille chaleureusement la star française qui n’aura le temps de jouer que 5 matchs avant que le coronavirus ne le confine au 50ème étage d’une tour de Manhattan. Un crève-cœur. Avant de l’accueillir dans « Vous êtes Formidables », je révise mon petit « rugby pour les nuls », je m’imprègne de son parcours et je visionne quelques vidéos sur son Facebook ! Et parmi elles, des vidéos tournées à New-York. Je me dis que ce devait être terrible de ne pas pouvoir profiter de chaque instant passé dans cette ville magique pour la parcourir de long en large. Cette ville est un miracle. Mes conversations autour du rugby sont très limitées. A part mon bonheur d’avoir eu sur le plateau de l’émission une autre star du ballon ovale : Frédéric Michalak, je sèche très vite. New-York nous permettra d’échanger des impressions, c’est certain… En fait, nous n’aurons que le temps d’en dire un mot en privé, car le temps file vite. Mathieu Bastareaud a un planning serré. Juste après l’émission, il a un rendez-vous téléphonique pour une émission de radio. On n’a pas beaucoup de temps pour faire connaissance. Mais le premier contact est chaleureux, même si le bonhomme est réservé. Il faut dire qu’on est très heureux de l’accueillir car le rendez-vous a été différé à plusieurs reprises en raison de la condition sanitaire, mais aussi parce qu’il n’est pas simple d’inviter des « people » quand on n’a pas le carnet d’adresse de Michel Drucker ! 

Discret et attachant

En fait, si Mathieu Bastareaud nous a rendu visite, c’est en grande partie grâce à l’obstination de ma fidèle assistante Séverine. Le hasard fait qu’elle et lui sont voisins et qu’elle le croise régulièrement dans la rue ou l’ascenseur de son immeuble. Tout d’abord gênée de l’aborder, elle a fini par se jeter à l’eau et par finaliser le rendez-vous. Que ferai-je sans elle ? Toujours est-il que pendant plusieurs semaines à guetter des dreadlocks dans sa rue ou son hall d’immeuble, elle a fini par croire qu’il se cachait d’elle pour l’éviter. En fait non ! La voilà rassurée… Mais ça valait la peine, car nous avons fait une belle rencontre avec un homme aussi discret qu’attachant. Il faudra bien une deuxième émission avec lui pour en apprendre un peu plus sur ce passionné de mangas qui déteste le VTT autant que moi les ballons, ovales ou ronds ! 

L'émission, le replay