Encore 16 000 foyers privés de courant dans la région

Environ 16 000 foyers étaient encore privés d'électricité, selon Enedis, ce samedi matin, principalement dans les départements de l'Est de la région, après le passage de la tempête Elsa sur la région dans la nuit de jeudi à vendredi.
Les rafales ont déraciné des centaines d'arbres comme ce tilleul
Les rafales ont déraciné des centaines d'arbres comme ce tilleul © France 3 Rhône-Alpes / Renaud Gardette
Les traces du passage de la tempête Elsa se font encore sentir dans la région. les rafales qui ont atteint en moyenne une vitesse comprise entre 120 et 140 km/h. Vendredi, aux routes coupées ont dû être ajouté nombre de bâtiments touchés par la tempête Elsa dont une station service dont le toit a été littéralement retourné et vrillé par les rafales.
Du côté des services de secours, les pompiers ont enregistré quelque plus de 2 000 appels à compter du jeudi en fin de journée jeudi soir 19 heures jusqu’à vendredi dans la nuit. , qui ont donné lieu à 275 interventions dont une centaine dans l'Ain où aucune l'on a déploré aucune victime. L'événement climatique "vents violents" a principalement concerné des chutes d'arbres, de lignes électriques et téléphoniques sur voie publique ainsi que de tuiles et toitures dégradées. 
Sur l'ensemble du territoire, jusqu'à 140 000 foyers ont été plongés dans le noir dans la nuit de jeudi à vendredi dans les départements balayés par des rafales comprises entre 100 et 200 km/h.
Les équipes du gestionnaire du réseau de distribution, qui a mobilisé sa Force d'intervention rapide, sont à pied d'oeuvre depuis pour raccorder les foyers privés de courant par de multiples chutes d'arbres et de branches sur les lignes électriques. Ce samedi matin, la circulation des TER reste interrompue entre Lyon et Saint-Etienne. En cause : la chute d'un gros arbre sur une caténaire. 
Un autre phénomène vents violents est prévu entre la fin de semaine et le début de la semaine prochaine, selon Météofrance. Enedis va donc continuer de mobiliser ses équipes sur place et "assurer une vigilance permanente."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vent violent intempéries météo