• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Entre Isère et Savoie, sur les traces des moines de Chartreuse

© Carlo D'Alessandro
© Carlo D'Alessandro

Pendant près de cinq ans, Nadège Druzkowski et Carlo D'Alessandro ont marché dans les traces des Chartreux, hiver comme été, à travers tout le massif. De cette quête, ils ont fait un livre et un film intitulés "Un désert au coeur du monde". Voyage esthétique et spirituel.

Par Jean-Christophe Pain

© Carlo D'Alessandro
© Carlo D'Alessandro


En Chartreuse, on ne les voit jamais, mais ils sont partout ! Les moines se sont installés dans ce "désert" dès l'an 1084.

Des Chartreux, on connaît surtout leur grand-oeuvre architecturale : le monastère de Saint-Pierre. Mais ils ont laissé bien d'autres traces dans le paysage.

On peut même dire qu'au fil des siècles, ils l'ont dessiné, ce paysage.

Chemins, ponts, croix, calvaires, chapelles, granges, clairières, forges, moulins... le massif regorge de leurs vestiges.

 
Marquage ONF signalant une croix qui "borne" le territoire des Chartreux / © Carlo D'Alessandro
Marquage ONF signalant une croix qui "borne" le territoire des Chartreux / © Carlo D'Alessandro


Pendant près de cinq ans, hiver comme été, la journaliste et plasticienne Nadège Druzkowski, accompagnée par le photographe Carlo D'Alessandro, s'est lancée dans une véritable quête. 

Son but : retrouver les empreintes des moines dans la forêt, à travers toute la montagne de Chartreuse. 

 
La clairière défrichée du Habert du Billon / © Carlo D'Alessandro
La clairière défrichée du Habert du Billon / © Carlo D'Alessandro


Depuis près de mille ans, les Chartreux ont littéralement façonné le paysage. En exploitant toutes les ressources de leur territoire, concédé par les seigneurs locaux.

L'eau, le bois, le fer, ils n'ont rien négligé. Bien avant la liqueur, dernière et riche idée de ces religieux industrieux !

Leurs arbres étaient particulièrement prisés par la Marine Royale, leur "saint" acier réputé sauver du péril les chevaliers croisés.

 
Les restes d'un Habert, une des nombreuses "granges" bâties par les moines auprès de leurs troupeaux / © Carlo D'Alessandro
Les restes d'un Habert, une des nombreuses "granges" bâties par les moines auprès de leurs troupeaux / © Carlo D'Alessandro


La quête esthétique et spirituelle de Nadège Druzkowski et Carlo D'Alessandro a débouché sur un livre et un film intitulés "Au désert au coeur du monde".

Avec le soutien de l'atelier K, éditeur basé à Miribel-les-Echelles, les deux artistes ont su capter, au delà des traces visibles, ce qui fait le mystère des Chartreux : l'invisible, l'intemporel.

 
Entre Isère et Savoie, sur les traces des moines de Chartreuse


Comme le dit la devise que les moines ont gravée dans la pierre : "Stat crux dum volvitur orbis", "le Monde tourne, mais la Croix demeure".

 































 

Sur le même sujet

Les Inattendus Poetical Humors

Les + Lus