• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Explosion mortelle de Feurs: décision confirmée en appel pour Valdi et Feursmétal

25 juin 2011 / © France3 Loire
25 juin 2011 / © France3 Loire

Ce mercredi 28 février, la cour d'appel de Lyon a confirmé le jugement rendu en 2016 à St-Etienne: les entreprises Valdi et Feursmétal sont de nouveau reconnues coupables d'homicide involontaire. En juin 2011, une explosion avait tué deux ouvriers sur le site de la fonderie de Feurs, dans la Loire.

Par Dolores Mazzola


Un violent accident industriel en juin 2011 

Le drame qui s'est déroulé sur la commune ligérienne de Feurs, remonte au 25 juin 2011. Entre 4h30 et 5h du matin, la violente explosion d'un four de la fonderie avait ravagé un bâtiment de près de 800 m² appartenant à la société Valdi. L'entreprise de recyclage de piles était installée au sein des bâtiments de Feursmétal. La déflagration avait coûté la vie à deux personnes : Damien Jamot et Jacques Tissot, salariés de Feursmétal. Ces derniers menaient une opération de maintenance dans l'usine Valdi. Les deux ouvriers, qui ont été tués dans l'explosion, étaient âgés de 29 et 55 ans. Un collectif baptisé "Vérité-Justice pour Jacques et Damien" était né quelques temps après le drame.

Sur le site le 26/06/2016 / © France3 Loire
Sur le site le 26/06/2016 / © France3 Loire

Une condamnation à Saint-Etienne en 2016. La confirmation en appel

En novembre 2016, soit plus de cinq ans après le drame, les sociétés Valdi et Feursmétal avaient été reconnues coupables d'homicide involontaire par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne. Elles avaient été condamnées à payer de lourdes amendes, dépassant les 200 000 euros. Les deux entreprises avaient fait appel de cette décision de justice. Le procès en appel s'est tenu le 17 janvier dernier, à Lyon. Symboliquement, des coureurs avaient effectué un relais entre Loire et Rhône pour illustrer le marathon judiciaire qui dure depuis 2011 dans cette affaire.
Au terme d'une audience qui a duré toute la journée, la cour d'appel avait mis sa décision en délibéré au 28 février.

La Cour d'Appel de Lyon vient de confirmer la condamnation des deux entreprises après l'explosion de la fonderie qui a tué deux salariés en 2011. Soit 215 000 euros à l'encontre de l'entreprise Valdi et 265 000 à l'encontre de Feursmétal pour blessures et homicides involontaires. Les deux entreprises ont jusqu'à une dizaine de jours pour se pourvoir en cassation.
Explosion mortelle de Feurs: décision confirmée en appel pour Valdi et Feursmétal
La décision de justice du tribunal correctionnel de St-Etienne confirmée en appel à Lyon : 215 000 euros à l'encontre de Valdi et 265 000 à l'encontre de Feurmétal pour blessures et homicides involontaires... - .3 Rhône-Alpes - F.Bouyablane, D.Grousson



En 2016, l'édition locale de la Loire avait consacré toute son édition à cet accident industriel qui a endeuillé la commune de Feurs. 

 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus