Festiv'arts et Mox 1380 : fin avril à Grenoble, la culture fait le grand écart

Pour ce dernier week-end du mois d'avril à Grenoble, si vous avez envie de spectacles vous pouvez soit descendre dans la rue, soit partir au Japon. Explications.

Des rythmes de samba,  une ambiance de carnaval : devant le musée de Grenoble, la Batook de Grenoble et son orchestre de percussions brésiliennes font danser petits et grands pour ouvrir la 13ème édition de Festiv'arts. Une danseuse seule en scène, vêtue d'un kimono traditionnel : au Studio Pascoli la pièce Mox 1380, du nom du combustible nucléaire mélange d'uranium et de plutonium évoque les tragédies qui ont ravagé le Japon d'Hiroshima et Nagasaki jusqu'à Fukushima. Reportage

durée de la vidéo: 04 min 42
Festiv'art et Mox 1380

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture