• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Finale du 8e Championnat du monde de Pâté-Croûte : rencontre avec un candidat lyonnais

Aussi beau que bon (on a testé !) - la version du Pâté-Croûte de compétition qui a valu une belle 2e place à Jérémy Ravier en 2014 ! / © France 3 RA
Aussi beau que bon (on a testé !) - la version du Pâté-Croûte de compétition qui a valu une belle 2e place à Jérémy Ravier en 2014 ! / © France 3 RA

Lundi, les 12 finalistes du Championnat du Monde de Pâté Croûte vont se retrouver à Tain-L’Hermitage, au sein de la Maison Chapoutier, pour désigner le vainqueur de la 8ème édition de ce prestigieux concours. Parmi eux, Rafaël Courtin, candidat lyonnais du Restaurant étoilé Les Trois Dômes.

Par Dolores Mazzola

Pour évoquer le thème alléchant du Pâté-Croûte, Christian Lherm, chef étoilé du restaurant Les Trois Dômes, nous a ouvert ses cuisines. Aux côtés du cheg, Jérémy Ravier, le vice-champion du monde de l'édition 2014 et Rafaël Courtin, le candidat de l'édition 2016 qui officie dans le restaurant du Sofitel Lyon.... 
Accueil trois étoiles de la part du Chef Christian Lherm et de son équipe ! / © L.Périmony
Accueil trois étoiles de la part du Chef Christian Lherm et de son équipe ! / © L.Périmony


Le Pâté-Croûte : entre tradition et révolution de palais !


© L.Périmony Lundi 5 décembre, les douze finalistes de la compétition vont présenter leur version du pâté-croûte à un jury d'exception composé de grands chefs, de MOF et d'experts gastronomiques. Pour l'heure, c'est encore le grand secret. Et pour cause : la dégustation se fera en aveugle. Les assiettes seront anonymes jusqu'à la sentence finale. Composition, forme, ingrédients ... rien ne filtre ! Le jour J, les candidats qui répètent et s'entraînent en cuisine depuis plusieurs mois vont être jugés sur des réalisations très techniques, de véritables créations artistiques et gustatives.
Les candidats vont devoir rivaliser d'imagination et de savoir-faire pour parvenir à une alchimie parfaite entre croûte, farce et gelée. Ce sont les trois composantes essentielles du pâté-croûte. Une question d’équilibre entre les saveurs et les textures. Réaliser un pâté-croûte est une tâche longue et complexe qui nécessite des heures de préparation. La cuisson est un opération particulièrement délicate. "Le verdict tombe à la découpe," nous explique Christian Lherm.

Pâté-croûte : le championnat du monde à Tain l'Hermitage / © France 3 RA La compétition mondiale qui se tient à Tain L'Hermitage, dans la Drôme, a rendu ses lettres de noblesse à cette valeur sûre du patrimoine gastronomique Français. Le pâté-croûte avait disparu des cartes des grands restaurants, passé de mode ou trop galvaudé par l'industrie agro-alimentaire et la grande distribution. Aujourd'hui, ce produit gastronomique, qui nous vient du Moyen-âge, revient en force. Rustique à l'origine, plus sophistiqué et raffiné au 21e siècle, il n'en finit pas de séduire les papilles, de régaler l'oeil, d'aiguiser le talent et la créativité des chefs... jusqu'au Japon ! Les candidats venus d'Asie sont d'ailleurs nombreux à participer à cette compétition à la renommée croissante. 

Zoom sur le Chef Christian Lherm, le vice-champion Jérémy Ravier et le candidat Rafaël Courtin. Plus que jamais pour la compétition : c'est le travail d'équipe qui prime !



Le site officiel de la compétition : www.championnatdumondepatecroute.com
Le site du restaurant : www.les-3-domes.com

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : les verrues près du puy de Dôme disparaissent

Les + Lus