Cet article date de plus de 5 ans

Geneviève Fioraso s’engage dans la réserve citoyenne : « la sécurité c’est un bien précieux»

La députée iséroise a obtenu le grade de colonel de la Réserve citoyenne de défense et de sécurité. Elle vient de s’engager et nous explique pourquoi.
© France 3 Alpes
C’est une démarche volontaire inspirée par l’actualité. Geneviève Fioraso s'est engagée dans la Réserve citoyenne de défense et de sécurité pour participer, à son niveau, à la guerre contre Daesh, contre le totalitarisme et la radicalisation.

Elle souhaite témoigner de sa solidarité envers l’armée de terre et notamment les soldats de l’opération sentinelle qui assurent notre sécurité et nous rappellent que la liberté est précieuse et qu’elle n’est jamais acquise.

« Je pense que c’est important de soutenir les personnes qui assurent la sécurité de notre pays. La sécurité, c’est la première des libertés. »

« Je ne crois pas que la violence se transmette de génération en génération"

"La violence n’est pas une fatalité, la société doit être solidaire, elle a des valeurs républicaines et c’est ça que défend l’armée ce sont des valeurs qui nous permettent de vivre ensemble. »

durée de la vidéo: 01 min 22
G. Fioraso colonel de réserve

Selon Geneviève Fioraso, les réservistes sont là pour faire le lien entre la société et son armée pour « éviter les dérives qui stigmatisent les policiers et les gendarmes ».

« Une République qui ne croit plus en les personnes qui la protège est une République qui dérive et c’est ça qui est très dangereux »
durée de la vidéo: 00 min 36
G. Fioraso, le rôle du réserviste

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité politique