Haute-Loire : l’hôpital de Brioude dispose enfin d’un scanner

Après 12 ans d’attente, l’hôpital de Brioude en Haute-Loire dispose enfin d’un scanner. Il évitera aux patients de se déplacer à Issoire ou Saint-Flour pour passer leurs examens. Grâce à lui la prise en charge sera plus rapide également.
 
Après 12 ans d’attente, l’hôpital de Brioude en Haute-Loire dispose enfin d’un scanner.
Après 12 ans d’attente, l’hôpital de Brioude en Haute-Loire dispose enfin d’un scanner. © Gérard Rivollier / France 3 Auvergne
Tout blanc, tout beau, tout neuf ! Ce scanner, on l'attendait depuis 12 ans à l'hôpital de Brioude, en Haute-Loire, depuis l'ouverture d'un service de chirurgie. La population avait même manifesté pour le réclamer. La mobilisation a donc fini par payer. Serge Longeon, du comité de vigilance de l'hôpital, explique : « C’est essentiel puisque ça évite beaucoup d’allées et venues sur Issoire, Saint-Flour, Clermont-Ferrand ou Le Puy, pour des diagnostics simples. Donc là c’est positif, et ça rassure aussi les gens qui viennent à l’hôpital de Brioude car ils ont enfin un scanner à leur disposition ».

Des diagnostics plus rapides

Moins de déplacements, des diagnostics plus rapides sont possibles. Ce scanner permet aussi une meilleure coordination avec le CHU de Clermont-Ferrand très utile par exemple pour les patients souffrant d'un AVC, un accident vasculaire cérébral. Dr Kais Abdallah, chhef du service de radiologie, souligne : « Ils pourront être pris en charge directement ici et aux urgences de Brioude puisque les images pourront être transférées à un centre d’expertise, notamment au CHU et on pourra avoir l’avis du médecin neurologue qui est sur place ».

Moins de 1500 interventions chirurgicales par an

L'arrivée du scanner devrait en principe conforter les services d'urgence et de chirurgie de ce petit hôpital public qui réalise moins de 1500 interventions chirurgicales par an. Nicolas Savale, directeur par intérim du Centre Hospitalier de Brioude, affirme : « Sur la plan de la prise en charge, et de la qualité des prises en charge, c’est un équipement qui permet de compléter de manière toute à fait nécessaire ce type d’activités ». Actuellement, il faut compter un mois de délai pour passer un scanner ici. A terme, l'appareil devrait permettre de réaliser plus d'une vingtaine d'examens chaque jour.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société