Haute-Loire : 36 anciens salariés de LST Electronique indemnisés pour licenciement abusif

La Cour d'Appel de Riom (63) a donné raison à 36 anciens employés de LST Electronique pour licenciement abusif.Ils vont se partager 830 000 euros de dédommagements. / © MaxPPP
La Cour d'Appel de Riom (63) a donné raison à 36 anciens employés de LST Electronique pour licenciement abusif.Ils vont se partager 830 000 euros de dédommagements. / © MaxPPP

36 salariés de l'ancienne société LST qui fabriquait des cartes électroniques à Aurec-sur-Loire et Yssingeaux (Haute -Loire) ont reçu le 6 février un chèque de 9000 à 38 000€ pour licenciement abusif.

Par B.C.

36 salariés de l'ancienne société LST qui fabriquait des cartes électroniques à Aurec-sur-Loire et Yssingeaux (Haute -Loire) ont reçu le 6 février un chèque de 9000 à 38 000€ pour licenciement abusif.

L'entreprise a été placée en liquidation judiciaire en 2009. Elle employait 80 salariés sur deux sites. 43 salariés avaient décidé d'engager une procédure pour licenciement abusif. La Cour d'Appel de Riom leur a donné raison.

Le montant des indemnités (variables selon différents critères dont l'ancienneté dans l'entreprise) s’élève à 830 000 euros, versés par un fonds de garantie patronal.

Les chèques ont été remis symboliquement dans les locaux syndicaux de la CGT qui a soutenu la démarche des ex salariés de LST Electronique.

Le cas de sept représentants du personnel n'a pas encore été jugé.

Sur le même sujet

Tain l'Hermitage : le chef Chikara Yoshitomi, champion du monde pâté-croûte

Près de chez vous

Les + Lus