Cet article date de plus de 3 ans

Orages en Haute-Loire : les communes demandent la reconnaissance de catastrophe naturelle

Trois jours après les orages qui se sont abattus sur le sud-est de la Haute-Loire, 17 communes viennent de faire leur demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.
Le village de Goudet en Haute-Loire a été dévasté par les orages
Le village de Goudet en Haute-Loire a été dévasté par les orages © Gérard Rivollier - France 3 Auvergne
3 jours après le déluge de pluie qui s’est abattu sur le village de Goudet en Haute-Loire, le plus au fond de la vallée de la Loire et donc qui figure parmi les plus touchés, les bénévoles viennent prêter main forte aux habitants sinistrés. Pendant qu’ils livrent bataille contre les éléments pour dégager le village, la commune a engagé la procédure de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. "Pour les usagers, c’est des traitements d’assurance qui vont être beaucoup plus rapides et moins pointilleux, mais il y a beaucoup de choses qui ne sont pas prises en compte, par exemple le Riou Blanc est sorti de son cours, il y a des tonnes de gravats, c’est à la charge des usagers" dit le maire de Goudet Joël  Lacour.

Pour Jean-Claude Sénac, hôtelier-restaurateur qui a tout perdu, n’a plus de logement ni de véhicule "l’état de catastrophe naturelle nous laisse un peu d’espoir sur les possibilités éventuelles d’aides notamment pour les particuliers chez qui les rivières sont passées parce que les contrats d’assurance à priori ne prennent pas en considération les dégâts et tout ce qui a été occasionné par les apports de matériaux dans les propriétés".

Au cours de l’après-midi, le Préfet de la Haute-Loire a réuni les maires de 17 communes sinistrées et a présenté les premières mesures mises en œuvre :
- Les dossiers de demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle de 18 communes ont été transmis hier au ministère de l’intérieur. Ces demandes seront examinées lundi 19 juin 2017.
- Les procédures de déclaration de calamités agricoles sont engagées.
- La nomination de Dominique Jane, sous-préfet, chargé de mission auprès du préfet. Il prendra ses fonctions dès lundi 13 juin et pilotera le plan intempéries 43 et assurera la coordination des actions des collectivités locales et des administrations de l’État. Il sera à la disposition des maires, des élus, des professionnels, des agriculteurs et des particuliers pour répondre à leurs difficultés.

durée de la vidéo: 01 min 28
Goudet demande la reconnaissance d’état de catastrophe naturelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo