Haute-Loire : Grève des gardes en pharmacie

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.C.

La négociation d'une nouvelle convention avec l'Etat inquiète les pharmaciens, particulièrement en milieu rural. En Haute-Loire, l'Union Syndicale des officines appelle à la grève des gardes. Les professionnels craignent la disparition de pharmacies dans les territoires ruraux.

La négociation d'une nouvelle convention avec l'Etat inquiète les pharmaciens, particulièrement en milieu rural. L'Union Syndicale des officines en Haute-Loire appelle à la grève des gardes. Les professionnels craignent la disparition de pharmacies dans les territoires ruraux.

En Haute-Loire, St Just Malmont compte une seule pharmacie pour 4000 habitants. Elle emploie sept personnes. Première inquiétude du pharmacien : Une baisse drastique des prix de certains médicaments met en difficulté les plus petites officines en réduisant leurs marges.

LE RISQUE DE DESERT PHARMACEUTIQUE

Autre diffculté : la répartition règlementée des officines pourrait être remise en cause par la nouvelle convention. Actuellement, le maillage prévoit une pharmacie pour 2500 habitants. De son côté, l'Etat pousserait à l'installation de pharmacies dans les supermarchés, dans les aéroports et les lieux très fréquentés, au détriment de la proximité avec les clients.

Avec cette grève des gardes et une manifestation prévue le 26 janvier, les pharmaciens veulent prévenir : S'agit-il de privilégier des grands groupes pour qui le médicament ne serait qu'un produit comme les autres ? Aprés les déserts médicaux, va-t-on vers des déserts pharmaceutiques ? 

durée de la vidéo: 01 min 33
Aprés le désert médical, le désert pharmaceutique ? ©FRANCE 3 AUVERGNE