Cet article date de plus de 3 ans

Haute-Loire : moins de randonneurs sur le chemin de Compostelle

Il y a moins de monde cette année sur le chemin de Compostelle au départ du Puy-en-Velay. Constat des hébergeurs et professionnels du GR 65 en Haute-Loire.

Des marcheurs sur le chemin de Compostelle à proximité de Saugues en Haute-Loire
Des marcheurs sur le chemin de Compostelle à proximité de Saugues en Haute-Loire © Gérard Rivollier - France 3 Auvergne
Il est encore trop tôt pour chiffrer précisément la baisse de fréquentation, mais les impressions des hébergeurs et des professionnels le long du chemin qui relie le Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle sont suffisamment affirmées, il y a moins de monde cette année sur le GR 65, l’un des plus fréquentés de France.

Le compteur installé il y a 5 ans juste avant le village de Saugues a déjà livré son verdict, il sera en dessous des 19 à 20 000 marcheurs comptabilisés chaque année. "En 2015 on a eu une chute d’à peu près 500 marcheurs" explique Michel Brun, le Maire de Saugues, "on pense que c’est dû en particulier aux attentats où la raréfaction des marcheurs étrangers s’est fait sentir. Maintenant ça se redresse un petit peu, on est à 200-250 marcheurs en moins. Il y a également les élections en début d’année qui n’ont pas forcément facilité les choses".

Dans certains hébergements, on estime à 20 % la perte de clientèle l’an dernier.

Dans un département qui a beaucoup misé sur la notoriété du pèlerinage de Compostelle pour structurer une offre touristique particulière, on réfléchit déjà pour redonner de l’élan et continuer à attirer les marcheurs.
durée de la vidéo: 02 min 05
La fréquentation est en baisse sur le chemin de Compostelle

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie