Le Puy-en-Velay : huit interpellations dans le cadre du démantèlement d’un trafic de stupéfiants

En Haute-Loire, trois hommes ont été placés en détention, après avoir été interpellés pour trafic de stupéfiants.
 

Les gendarmes de la Haute-Loire ont saisi de la drogue, mais aussi de l'argent et du matériel informatique chez les interpellés.
Les gendarmes de la Haute-Loire ont saisi de la drogue, mais aussi de l'argent et du matériel informatique chez les interpellés. © Gendarmerie de la Haute-Loire
Au Puy-en-Velay, plusieurs mois d’investigations débutées courant 2018 ont conduit à l’interpellation mi-mai de huit hommes, âgés de 23 à 45 ans, suspectés d’être impliqués dans un trafic de stupéfiants sur le bassin ponot. Plus précisément,la gendarmerie les soupçonnaient d’avoir sévi sur les communes du Puy en Velay, d’Espaly-Saint-Marcel, de Brives-Charensac et de Polignac.

"De nombreuses transactions de produits stupéfiants (cocaïne, résine et herbe de cannabis)" ont été découvertes au cours de l'enquête. Les perquisitions effectuées aux domiciles des mis en cause ont permis de saisir du cannabis (herbe et résine) et de la cocaïne, une chambre de culture ainsi que du matériel servant au trafic. Les gendarmes ont également saisi 1720 euros en numéraire, 16 téléphones portables, du matériel informatique et six véhicules de grosses cylindrées.

Au terme de leur garde à vue, quatre des huit mis en cause ont été présentés devant un juge d’instruction les 22 et 23 mai, et mis en examen. L’un a été placé sous contrôle judiciaire, tandis que les trois autres ont été placés en détention provisoire. Ils sont détenus dans trois maisons d’arrêt différentes, précise la gendarmerie, afin d’éviter toute concertation frauduleuse.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
drogue faits divers